INTERNATIONAL

Marion Maréchal : Marine Le Pen nie toute jalousie

Après s’être retirée de la politique électorale depuis l’échec de sa tante à la présidentielle de 2017 pour diriger une école de sciences politiques à Lyon, l’ancienne élue du Vaucluse (FN) Marion Maréchal semble revenir dans le débat politique.  Si la nièce de Marine Le Pen a également pris ses distances avec le Rassemblement national (RN), n’ayant pas repris sa carte cette année, elle ne compte tout de même pas se mettre au service d’un candidat sa tante y comprise.

Elle a affirmé en effet, «  impossible de prédire l’affiche du second tour  » de la présidentielle prochaine à laquelle sa tante est candidate alors que d’après les récents sondages, Marine Le Pen est donnée au second tour. Si les critiques et la position de Marion Maréchal vis-à-vis de sa tante font que beaucoup estiment que la présidente du Rassemblement national serait devenue jalouse de sa nièce, Marine Le Pen dans un entretien accordé à BFMTV a affirmé qu’elle n’avait aucune jalousie à son l’encontre

Je l’ai vu naître, je l’ai prise dans mes bras”

« Tous ceux qui pensent qu’ils arriveraient à instiller en moi une sorte de jalousie à l’égard de Marion, je crois qu’ils ne comprennent pas cette relation. S’ils la comprenaient, ils comprendraient que leur agitation est vaine» a-t-elle affirmé avant d’ajouter : « Je l’ai vu naître, je l’ai prise dans mes bras, et je l’ai élevée pendant deux ans avec ma sœur avec qui je vivais à l’époque ». Par ailleurs, la responsable politique a affirmé « comprendre » que Marion Maréchal « n’ait pas envie de revenir dans une démarche politique électorale ».

Commentaires Facebook

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close