A LA UNESOCIETE

AFFAIRE BOCAR SAMBA DIEYE/CBAO Acsif s’attribuele combat et indexe Abdoul Mbaye etle notaire Me Moustapha Ndiaye

Le dossierBocar Samba Dièye contre la banque Cbao refait surface et cette fois-ci, c’estl’Association des clients et sociétairesdes institutions financières (Acsif) qui porte le combat. Accusant ouvertement Abdoul Mbaye et le notaire Me Moustapha Ndiaye d’être le cerveau de cette«affaire»,Famara Ibrahima Cissé fait appel à la Banque centrale et àl’Etat à se saisir du dossier afin que Bocar Samba Dièye reprenne ses biens.

L’Association des clients et sociétaires des institutions financières (Acsif) vole au secours de l’opérateur économique Bocar Samba Dièye pour décrier l’injustice qu’il subit. «Depuis 13 ans, le contentieux qui oppose Bocar Samba Dièye et la Cbao tarde à être vidé par la justice de notre pays. C’est un montant extrêmement élevé de 8 milliards et poussières qui a été débité et Cbao n’est pas à même de justifier ce débit sur le compte de Bocar Samba Dièye», rappelle Famara Ibrahima Cissé.
Selon ce dernier, la Cbao a tenté de se justifier en présentant le problème comme une traite qui n’a en réalité jamais existé. M. Cissé estime que s’il y avait une seule trace de vérité dans ce qu’elle dit, la banque aurait déjà sorti la bonne traite depuis longtemps. Mais ellene peut jusqu’à présent avancer une thèse plausible qui lui a permis de débiter le compte courant de Bocar  Samba Dièyed’une somme de 5 milliards qui a généré entre-temps des frais non justifiés à hauteur de 2,5 milliards ce qui fait de la somme globale 8 milliards.«Cette somme a entraîné la saisie des biens immobiliers de l’opérateur économique. Nous voulons attirer l’attention du peuple sénégalais par rapport à certains faits que nous constatons et qui sont liés à certaines lenteurs. Il n’est pas acceptable qu’une banque qui ne peut pas justifier une opération continue de saisir les biens de Bocar Samba Dièye et de les bazarder avec la complicité de certains Sénégalais», déplore le président d’Acsif. A en croire M. Cissé, il s’agit du notaire Moustapha Ndiaye et de l’ancien Directeur général la banque, Abdoul Mbaye, qui ont été au cœur de ce complot,qui a valu à Bocar Samba Dièye la saisie de ses biens.
Plusieurs experts ont été commis dans cette affaire, d’après lui. Et aucun d’eux n’a pu trouver un élément qui prouve l’authenticité de la traite de la Cbao. «Les experts ont ainsi demandé à la banque de restituer non seulement les biens, mais aussi de lui verser la somme d’un milliardpour dommages.Nous interpellonsla Banque centrale, l’Etat du Sénégal, mais aussi le peuple sénégalais. Un honnête travailleur qui a exercé plus d’un demi-sièclepour amasser dignement sa fortune, il n’est pas acceptablequ’une banque se lève un bon jour pour le ruiner», conclut-il.
Ndèye Khady DIOUF

LES ECHOS
Commentaires Facebook

Articles du même type

Close