SOCIETE

Au Sénégal, le trafic de chanvre persiste malgré la fermeture des frontières

 

L’information est relayée par le journal quotidien l’AS, les gendarmes ont procédé à la saisie d’une grande quantité de chanvre indien dans la région de Mbour. La saisie a été faite lors d’une opération de sécurisation nocturne des forces de l’ordre dans le cadre de l’état d’urgence décrété sur toute l’étendue du Sénégal pour lutter contre la propagation du Covid-19. La même source informe que plusieurs personnes ont été interpellées par les éléments de la gendarmerie concernant cette affaire.

650 kilogrammes saisis, 10 personnes arrêtées

Les éléments de la gendarmerie de la localité dirigés par le capitaine Rachel Kantoussan, ont réussi à intercepter 650 kilogrammes de chanvre indien dans le cadre des opérations de sécurisation informe le journal. Les forces de l’ordre ont procédé à l’arrestation de dix personnes suspectées d’être impliquées dans le trafic de la substance illicite. Une saisie supplémentaire de drogue enregistrée au Sénégal alors que la marine nationale a récemment signalé la saisie de près de six tonnes de cocaïne dans la nuit du 27 au 28 avril dernier.

Trafic en Etat d’urgence

Des saisies qui ont été opérées alors que le Sénégal, confronté à la pandémie du coronavirus avec, à ce jour, 1634 cas de contamination répertoriés, a adopté l’état d’urgence en mars. Une mesure de riposte contre le virus qui inclut la suppression de tout trafic aérien, terrestre et maritime. Les voyages interurbains ont également été suspendus jusqu’à nouvel ordre. Des mesures qui visiblement n’arrêtent pas l’activité des trafiquants.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close