INTERNATIONAL

Black Lives Matter : le boxeur Anthony Joshua réagit aux accusations de racisme

                                 Le week-end dernier, Anthony Joshua, champion du monde de boxe anglaise poids lourd, a été vu lors d’une manifestation à Watford, en Grande-Bretagne. Une manifestation ” Black Lives Matter “. Le champion a rejoint les manifestants qui marchaient dans la rue et s’est même adressé à la foule. Mais ce qui avait suscité des critiques de la part de l’opinion publique anglaise, ce serait la teneur et les connotations racistes du message adressé.

Une phrase qui ne passe pas

Ce samedi à Watford, une ville anglaise, au nord-ouest de Londres ; Anthony Joshua champion de boxe anglaise, malgré le fait pour lui le fait de porter une attelle et de se déplacer avec des béquilles à cause d’une blessure au genou, avait tenu à participer in vivo aux manifestations du mouvement ‘’Black Lives Matter’’ en Angleterre. Une manifestation où l’athlète afro-descendant, n’a pas fait qu’une apparition. Prenant le micro, Joshua avait adressé à la centaine de manifestants présents, un message de sensibilisation contre le racisme. Un message que le boxeur en avant-propos, avait prévenu ne pas avoir lui-même écrit, [l’auteur serait Reece Campbell, un de ses amis, (Ndlr)] mais dont il épousait chacune des idées. Nous sommes unis contre le virus qui a contribué à faire des morts. (…) Pas seulement au Royaume-Uni, mais dans le monde entier. Le virus a été déclaré pandémie, c’est hors de contrôle et je ne parle pas de Covid-19. Le virus dont je parle s’appelle le racisme. (…)Injectons le vaccin. Nous sommes le vaccin. Chaque vie compte je suis d’accord avec cela à 100 %. Mais cela inclut les vies noires et c’est pourquoi nous sommes ici aujourd’hui » avait lu le Boxeur. Mais en dans un court extrait de l’adresse publiée sur les réseaux sociaux on pouvait entendre le champion déclarer: « Montrez-leur où cela fait mal. Abstenez-vous de dépenser votre argent dans leurs magasins et économies, et investissez dans des entreprises appartenant à des Noirs»

« J’ai dit ce que j’ai dit »

Des propos qui n’étaient pas passés, et qui avaient suscité des critiques, certaines accusant le boxeur de raciste. Ce dimanche,  via Twitter, le champion répliquait que l’extrait diffusé avait été sorti de son contexte et que ce passage de son message spécifiquement s’adressait à la communauté afro-caraïbéenne de Watford, dans une dynamique de changements de mentalité et de paradigmes. Mais avait-il tenu à ajouter s’adressant à ses détracteurs : « J’ai dit ce que j’ai dit, (…) Si vous pensez que je suis raciste, allez-vous faire foutre! (…) Les magasins ne sont pas le problème ici. Avant de parler de merde, tu ferais mieux de boycotter le racisme ».

Commentaires Facebook

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close