INTERNATIONAL

Black Panther : ce célèbre acteur qui a failli jouer le rôle de Chadwick Boseman

Le regretté Chadwick Boseman a marqué l’année 2018 de son empreinte, en jouant le roi T’Challa, dans le film Black Panther. Même si la production de ce dernier a demandé d’énormes investissements, le succès a été au rendez-vous. En effet, Black Panther s’est hissé à la douzième place des plus gros succès de tous les temps. Néanmoins, le film mythique de l’univers des superhéros Marvel aurait pu naître dans les années 90, avec comme acteur principal Wesley Snipes (Blade), si le projet n’avait été avorté.

Une importance culturelle et sociale »

Dans une interview accordée au magazine américain Hollywood Reporter, il a évoqué le caractère noble du héros noir créé par Stan Lee et Jack Kirby. « Je pense que Black Panther me parlait car il était noble, et l’antithèse des stéréotypes sur les Africains, l’Histoire africaine et les royaumes d’Afrique » a-t-il déclaré avant d’ajouter que le film « avait une importance culturelle et sociale. C’est quelque chose que les communautés noire et blanche n’avaient jamais vu auparavant (…) Ça m’a toujours beaucoup, beaucoup attiré. Et j’aimais cette idée de technologie avancée. C’était une pensée très avant-gardiste. ». Les problèmes n’ont cependant pas tardé à se manifester, à partir du moment où certains ont vu dans le nom du film, la dénomination du mouvement de contestation portée par la communauté afro-américaine.

Une différence de vision

Et si cet obstacle a été vite surmonté, un autre est survenu. Il s’agit en effet, d’une différence de vision entre l’acteur et le réalisateur John Singleton. « Je lui ai exposé ma vision, qui est proche de ce que vous voyez maintenant : ce monde d’Afrique qui est une société cachée et technologiquement avancée, protégée par un champ de vision, avec du Vibranium… Et John me dit ‘Oh non ! Il possède l’esprit de la Panthère Noire, mais il essaye de pousser son fils à rejoindre l’organisation [de lutte pour les droits civiques]. Et son fils et lui ont un problème, ils se disputent car il veut être politiquement correct là où son fils joue les crétins.’ » a confié Wesley Snipes.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close