SOCIETE

Cambriolage à Kaolack : Les malfaiteurs attaquent une boutique à 21H45 et tirent des coups de sommation

Les malfaiteurs sèment la terreur dans la région de Kaolack au vu et au su de tous Après les pharmacies, les dépôts de gaz, les agences bancaires et les stations-services, les bandes armées s’attaquent aux boutiques. En effet, 4 jours après le braquage d’une boutique située en face de la gendarmerie de Kaolack, ils ont rendu visite à un boutiquier dans la commune de Ngath Naoudé, département de Guiguinéo. C’est à 21H45 que 5 individus, armés de coupe-coupe et de fusilles, ont fait irruption dans la boutique tenue par le nommé Makha Kanouté pour la dévaliser. En l’absence de ce dernier, remplacé par ses frères, les agresseurs ont encerclé la boutique tirant 2 coups de sommation pour tenir en reste les jeunes. Des tirs de fusille qui ont alerté les voisins. Dans la précipitation, les assaillants ont pu emporter un téléphone portable et l’argent qui était dans la caisse de la boutique, a indiqué Makha Kanouté dans les colonnes du quotidien l’observateur.

Pour s’échapper, les braqueurs ont tirés des coups de feu, ralentissant ainsi leurs poursuivants. Informé la brigade de gendarmerie de Guinguinéo s’est rendue sur les lieux pour prendre les indices et ouvrir une enquête. Cette attaque perpétrée à pareille heure renseigne à suffisance sur l’assurance des braqueurs qui n’attendent plus les heures de crime pour opérer. La psychose est telle que personne n’est à l’abri, si on sait que les braqueurs attaquent à toute heure et tout moment sans être inquiétés.

La rédaction de seneposte.com

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close