A LA UNESOCIETE

Cambriolage du domicile de Coumba Gawlo et de Youssou Gueye : Comment les 3 malfrats ont été interpellés par la police

Le paisible quartier de la Foire est en passe de perdre sa quiétude. En atteste la kyrielle de forfaits d’envergure et parfois spectaculaires, déplorés dans ce quartier. Le dernier en date porte sur le cambriolage du domicile de l’homme d’affaires Youssou Gueye par une bande de 7 malfrats armés et véhiculés.

La Longue liste de cambriolages, agressions et autres braquages, dont le plus spectaculaire est celui de l’agence bancaire ‘’Wafa Cash Attijari’’ par deux soldats de l’armée de l’air, s’est perpétrée par un énième cas perpétré dans la nuit du 29 au 30 avril dernier. Cette fois, c’est une bande de 7 malfrats majoritairement composée de repris de justice qui ont débarqué vers 3 heures du matin au domicile de l’homme d’affaires, Youssou Gueye, sis à Ouest-Foire, à bord de deux véhicules (un véhicule 4X4 de marque Toyota Rav4 et une Chevrolet).

L’arsenal utilisé par les malfrats

Munis d’armes à feu (pistolets et fusils), ils se sont engouffrés dans ledit domicile par effraction, avant de chercher à intimider les occupants. Les gendarmes de la brigade de foire, compétents dans le secteur, seront avisés par le maitre des lieux, Youssou Gueye. Avisé, le commandant Sangharé accompagné de quelques autres éléments, a rejoint les patrouilleurs au domicile du sieur Gueye aux fins de constats. Sur place, ils ont droit à un spectacle désolant. Les locaux mis sens dessus-sens dessous, des portes défoncées, des habits et autres mobiliers de maison éparpillés. Les premières informations recueillies sur les lieux seront une mine d’informations pour les pandores.

Tout d’abord, ils apprennent que les malfrats étaient au nombre de 7. Qu’ils étaient munis d’armes à feu (pistolet, fusil) d’armes blanches (coupe-coupe, machettes, barre de fer). Aussi que la bande a débarqué sur les lieux à bord de deux véhicules, un véhicule 4X4 de marque Toyota Rav4 de couleur grise et une Chevrolet de couleur sombre. Une fois dans le domicile des Gueye, les cambrioleurs se sont couverts le visage avec des écharpes et cagoules. Seul un brigand opérait à visage découvert. Un des malfrats est le neveu de la victime. Il sera identifié sous le nom de Mouhamed Gueye alias Ameth Gueye Naby, qui se trouve être un neveu de la victime. Poursuivant leur enquête de proximité, les hommes du commandant Sangharé vont localiser le domicile de Mouhamed Gueye, à Scat Urbam. Ceci étant, les pandores vont débarquer à 5 heures du matin aux abords dudit domicile. L’irruption au domicile du suspect a permis aux gendarmes de prendre langue avec sa mère et son épouse qui était en compagnie de leurs enfants. La maman et l’épouse indiqueront que Mouhamed Gueye n’a pas passé la nuit chez lui. Les pandores qui ont fait mine de quitter les lieux vont discrètement prendre leur position à proximité. C’est précisément à 6H45 que Mouhamed Gueye montrera sa tronche. Il est de suite interpellé.

Après avoir reconnu sa participation à ce cambriolage, il jure ne connaitre qu’un seul membre de la bade, à savoir le repris de justice Mouhamed Diop alias Petit. Arrêté Diop, va à son tour livrer le cerveau de la bande, El Mamadou Gueye alias Doudou qui sera à son tour appréhendé.

Un appartement loué pour peaufiner ce cambriolage

Entendus, ils diront que, pour les besoins de ce cambriolage, ils avaient loué un appartement à Ouest-Foire, transformé en QG. C’est dans ce local qu’ils ont peaufiné trois semaines durant leur coup. C’est à cet effet, diront-ils, qu’ils vont utiliser deux véhicules (Rav4 et Chevrolet) dont l’un appartient à El Mamadou Gueye alias Petit. Dans ce véhicule, les gendarmes vont découvrir une arrache clous, une chaine en or, une paire de boucles d’oreilles, une bague en or et des tissus de valeur placés sous scellés. Faisant l’inventaire du préjudice subit, la victime Youssou Gueye l’a estimé à la somme de 28 millions de FCFA, composé entre autres, de bijoux en or, une montre en or, de téléphones de marque IPhone, deux grandes valises remplis d’habits de marque. L’une des épouses du sieur Gueye dira avoir perdu 720 000 FCFA.

La bande reconnait le cambriolage du domicile de Coumba Gawlo

L’enquête a révélé que c’est la même bande qui a cambriolé le domicile de la chanteuse Coumba Gawlo Seck. Une partie de ses objets volés a été récupérée et placée sous scellés par les pandores, en attendant d’être identifiée ultérieurement par la diva, présentement en voyage. Au terme de leur détention, Mouhamed Gueye, Mouhamed Diop alias Petit et El Hadji Gueye alias Doudou ont été déférés au parquet de Dakar pour association de malfaiteurs, vol en réunion commis la nuit avec effraction et usage d’armes à feu et de moyens de locomotion.

La rédaction de seneposte.com avec Abdoulaye Diedhiou du quotidien l’observateur

Commentaires Facebook

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close