A LA UNEPOLITIQUE

Emploi des jeunes : Les 8 commandements du MEDS

 


Le Mouvement des entreprises du Sénégal (MEDS) a formulé au Gouvernement huit (8) recommandations pour contribuer
à l’employabilité et à l’emploi des jeunes. C’était à l’occasion de la 20eédition du Forum du 1er emploi ouvert hier par le ministre de l’Emploi Dame Diop.

La 20e  édition du Forum du 1er emploi s’est ouverte, hier au King Fahd Palace sous la présidence du ministre de l’Emploi, Dame Diop. Les ministres du Commerce  et l’Economie Numérique et des Télécommunications,,  Aminata Assome Diatta et Yankhoba Diattara ont répondu à l’appel. La thématiqe de cette édition 2021 qui prend fin aujourd’hui mercredi est : « Souveraineté économique : opportunités pour l’employabilité et l’emploi des jeunes ? Ledit Forum intervient en prélude du Conseil présidentiel prévu ce jeudi 22 avril 2021 et dans un  dans un contexte où le Chef de l’Etat, Macky Sall promet de faire de l’emploi des jeunes une priorité pour les trois années qui restent de son quinquennat. Le Président Sall a décidé d’une réorientation des allocations budgétaires à hauteur de 450 milliards au moins sur 3 ans dont 150 milliards pour cette année. Dans l’immédiat 80 milliards de FCFA au recrutement de 65 milles jeunes sur l’ensemble du territoire national, dans les activités d’éducation, de renforcement, de reboisement, d’hygiène publique, de pavage des villes et d’entretien routier entre autres. Le MEDS et le Patronat s’est félicité de cette nouvelle trouvaille du Président de la République de prendre à bras le corps la problématique de l’emploi des jeunes, l’auto entreprenariat et l’encadrement du secteur dit informel où une majorité de jeunes non diplômés évoluent.

Dans son intervention, le président du Meds a réitéré l’engagement du Secteur Privé à soutenir et accompagner le Gouvernement à matérialiser d’une façon efficiente toutes les dispositions et décisions qui sortiront du conseil présidentiel prévu ce jeudi 22 avril.

Car, soutient Mbagnick Diop, « la situation des jeunes nécessite un nouvel élan en raison de la crise économique sans précédent qui affecte tous les pays, développés et en développement. »

Le Patronat, par la voix du Meds, a promis, à de l’extension de 1 à 15 milliards de la convention Emploi Jeunes, de jouera sa partition en bonne intelligence avec l’Etat.

Avec sa maitrise de la problématique de l’emploi des jeunes,  le MEDS pose le diagnostic de l’écosystème et préconise d’identifier et repérer toutes les niches où gisent des emplois.

« Nous devons reformater notre système académique et de formation et le dispositif actuel de l’Etat en faveur de l’emploi des jeunes », a déclaré M. Diop. Après avoir fait le diagnostic, le MEDS propose huit (8) mesures ci-après :

  1. Le Meds propose d’intégrer la problématique des entreprises à l’arrêt ou en procédure de liquidation dans le dispositif pour une réintégration de certains travailleurs
  2. Mbagnick Diop plaide la mise en place des mesures incitatives pour les entreprises locales dans le cadre de la réforme du code des investissements
  3. L’accroissement du niveau de financement et développer le dispositif d’accompagnement pour l’informel et l’auto entreprenariat !
  4. Développer le bénévolat chez les jeunes ; les jeunes sans emploi- qualification, en totale inactivité pourrait acquérir un savoir-faire / expérience à travers leur insertion au niveau du secteur public ou du secteur privé.
  5. Revisiter le pilotage des accords actuels d’incitation à l’emploi conclus avec le secteur privé formel (stage, apprentis, Ecole/entreprise) – les goulots d’étranglement
  6. Créer des comités locaux dans chaque commune d’encadrement des jeunes
  7. Créer des guichets  locaux qui regrouperaient toutes les structures du dispositif actuel de l’Etat
  8. Rationaliser en fusionnant toutes les structures agences, délégations et fonds étatiques de financement au profit des jeunes en une seule entité.

Ce, « pour faciliter l’obtention des financements, le retracement des décaissements, l’identification de tous les bénéficiaires pour une meilleure lisibilité et visibilité de toutes les actions du gouvernement en faveur des jeunes. »

Le MEDS a dépensé plus d’1 milliard Fcfa en 20 ans

Les fonds dépensés par le MEDS pour l’organisation du Forum du 1er emploi est abyssal. En 20 éditions, c’est un budget confondu de près d’un milliard cinq cent millions pris, presque entièrement, en charge par le MEDS, avec le soutien de nos partenaires et de l’Etat. A préciser que le Forum du 1er Emploi est totalement gratuit. Le MEDS est référencé comme l’une des organisations patronales nationales, s’impliquant dans toutes les initiatives et programmes d’employabilité des jeunes depuis  20 ans.

Le Forum du 1er Emploi est totalement gratuit

Toutes ces actions accomplis, deviennent aujourd’hui, une référence centrale, à travers la production de connaissance, l’innovation, les actions sur le terrain, mais aussi par son implication directe dans l’évaluation des politiques publiques, en direction de l’innovation, l’orientation, l’insertion et l’emploi des jeunes. Selon le président Mbagnick Diop le MEDS a  permis d’organiser depuis 20 ans  les ateliers training en prélude des forums, la mise en place de la Fondation emploi  jeunes qui accueille et inscrit les jeunes diplômés et ouvriers spécialisés primo demandeurs d’emploi et les 20 éditions du Forum du 1er Emploi. En effet cet atelier offre l’opportunité aux jeunes, d’accéder à leur premier emploi professionnel. C’est le principal objectif, mais la tâche s’avère de jour en jour plus difficile, vu la faiblesse du tissu économique et la forte demande.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close