SPORTS

LE SÉNÉGALAIS MALICK SAMBA RÉCUSÉ PAR L’ALGÉRIE

 

 

L’Algérie n’est pas prête à donner un seul cadeau au Sénégal, son prochain adversaire de la finale de la 32e édition de la CAN. Même sans être qualifiée, l’Algérie a montré son hostilité à la première nation africaine de football.

 

 

 

En effet, elle a récusé l’arbitre assistant sénégalais, El Hadji Malick Samba qui avait été désigné pour faire partie du trio de la demi-finale qui l’a opposée au Nigeria. Un match que les «Fennecs» ont remporté (2-1), dimanche dernier, à Cairo International Stadium.

 

 

 

Selon une source proche de la Commission des arbitres de la CAF, «l’Algérie a motivé sa position par le fait qu’elle avait rencontré et battu le Sénégal (1-0) en match de groupe». Finalement, Malick Samba a été remplacé par le Sud-Africain Siwela Zakhele Thusi pour faire trio avec le Gambien Bakary Gassama (arbitre central) et le Burkinabé Seydou Tiama.

 

 

 

Par conséquent, l’officiel sénégalais a été utilisé pour la WAR, pour laquelle il a été désigné lors du match Tunisie-Madagascar (1/4 de finale). A rappeler qu’El Hadji Malick Samba a officié comme arbitre, à l’occasion du match d’ouverture du tournoi entre l’Egypte et le Zimbabwe. Ses belles prestations lui ont encore valu une désignation pour Afrique du Sud-Namibie (2e journée), M a d a g a s c a r – N i g e r i a (3ejournée) et Nigeria-Afrique du Sud (8e de finale).

 

 

 

L’on se pose alors la question de savoir pourquoi le Sénégal qui s’est opposé à la désignation de l’Egyptien Gehad Grisha pour son match contre le Kenya (3e journée), n’a pas obtenu gain de cause auprès de la Commission des arbitres de la CAF. Les «Lions» sont donc prévenus sur ce qui les attend sur le terrain, vendredi prochain, à Cairo International Stadium. Vivement les retrouvailles avec les «Fennecs» rapporte vox-populi repris par seneposte.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close