A LA UNEPOLITIQUE

NOUVELLE RÉGLEMENTATION CONCERNANT LES VÉHICULES DE FONCTION Macky Sall corse les mesuresà la Présidence

Il n’y a pas que les ministères, directions générales, directions nationales et services déconcentrés qui sont concernés par la mesure prise par Macky Sall de mettre fin à la gabegie dans la gestion du parc automobile de l’Etat. Le président de la République a étendu la mesure à toutle personnel de la Présidence. Même à ses collaborateurs. En effet, par une note de service du 31 mars 2021 prise par le secrétaire général de la Présidence de la République, le Président Salldemande l’identification et la récupération de tous les véhicules de l’Etat détenus en surplus par des agents de l’Etat ; la restitution de ces derniers avant le 9 avril passé, sinon il donne mandat à la gendarmerie de procéder àla localisation et à la récupération des surplus de véhiculesàcompter du 12 avril.

Le Président Macky Sall est vraiment décidé à mettre fin à la gabegie dans la gestion du parc automobile de l’Etat. Avec comme objectif la réduction des dépenses budgétaires liées à l’acquisition, l’utilisation et l’entretien des véhicules, le chef de l’Etat enchaine les mesures dans ce sens. Il a ainsi engagé des réformes en profondeur par rapport aux modalités de gestion des véhicules administratifs.Pour une meilleure optimisation des ressources, le Président Macky Sall avait procédé en janvier dernier à la fusion des décrets 2008-695 et 2008-696 du 30 juin 2008 en un décret unique, le décret 2021-03 du 6 janvier 2021, ce qui a abouti à la nouvelle réglementation relative au véhicules administratifs.
Cette nouvelle réglementation fait état de la limitation des ayants droit aux véhicules de fonction, la suppression de la catégorie des véhicules de service de l’Etat, l’attribution d’indemnités forfaitaires globales, nettes d’impôts, à une liste de fonctionnaires ainsi que le désengagement de l’Etat de l’entretien, de la réparation des véhicules et de la mise à disposition de chauffeurs pour la conduite des véhicules détenus par cette catégorie de personnels. Parmi les mesures, il ya aussi l’allègement des différents parcs de l’Etat par des procédures spécifiques de réforme et de cession des véhicules.

«Restitution des surplus de véhicules détenus par les agents de L’Etat et ceux détenus par des personnes sans lien avec l’Institution»

A la présidence de la République, les mesures prises sont plus drastiques. Ce qui veut dire que Macky Sall n’épargne même pas ses collaborateurs les plus proches. Les nombreux dysfonctionnements notés dans la gestion des parcs automobiles ont poussé le Président Macky Sall àordonner l’identification et la récupération de tous les véhicules administratifs détenus en surplus par des agents de l’Etat, mais aussila restitution des véhicules des Parcs automobiles de la présidence de la République détenus par des personnes sans lien avec l’Institution. Ensuite,le chef de l’Etat voudrait que l’on transmette la liste des véhicules enregistrés au niveau des Parcs de la présidence de la République et non localisés à la gendarmerie nationale pour qu’elle procèdeà l’identification de leurs détenteurs et à leur récupération, le cas échéant.
Ces mesures sont entrées en vigueur depuis le 1eravril 2021 dernier sur toute l’étendue du territoire. Dans la note de service prise par le secrétaire général de la Présidence de la République, les agents et services de la présidence de la République concernés par ces mesures et/ou disposant de plus d’un véhicule ont été invités à se conformer à la nouvelle réglementation au plus tard ce 9 avril 2021 à 16 heures.
La date limite pour ces restitution volontaires a été fixée au 12 avril.Dépassée cette date, les procédures particulières de récupération et de restitution des véhicules identifiés devraient être mises en œuvre avec le concours des forces de sécurité, renseigne la note de service de la Présidence.
En outre, l’on renseigne que la commission de réforme des véhicules des Parcs de la présidence de la République a entamé ses travaux en vue de finaliser toutes les procédures de réforme des véhicules concernés selon les modalités arrêtées.

Ndèye Khady DIOUF

LES ECHOS
Commentaires Facebook

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close