SPORTS

Noyade petite fille de 6 ans à la piscine Olympique: les parents de la victime réclament 100 millions de dommages

Après la mort par noyade de leur fille de 6 ans Khadidiatou Dieng, ses parents ont traîné en justice le maître-nageur Birahim Fall. À titre de dédommagement, ils lui réclament la somme de 100 millions de francs CFA. Le prévenu a comparu hier jeudi devant le juge des Flagrants délits de Dakar pour homicide volontaire.

Khadidiatou Dieng était partie à la piscine Olympique club avec ses cousines ou elle s’est noyée dans la piscine des adultes. Retrouvée morte au fond de la piscine, ses parents ont décidé de porter plainte contre le maître-nageur Brahim Fall qu’ils considèrent comme unique responsable de la mort de leur fille.

Interrogé sur ce qui s’est passé le jour du drame, les cousines de la petite Khadidiatou Dieng ont déclaré l’avoir laissé dans la piscine réservée aux enfants de son âge et son parties se baigner de leur côté. Appelées à la barre, ces dernières ont témoigné qu’on leur avait interdit de rester dans le bassin pour enfants. Par ailleurs, elles ont aussi révélé que le bassin où se trouvait la petite n’était pas entouré de barrières de protection.

Devant le juge, Birahim Fall a nié les faits. Il affirme que lui et les autres maîtres-nageurs n’ont pas manqué de vigilance. Il a soutenu qu’il a ramené à trois reprises la petite fille au bassin des enfants, car elle s’était déplacée jusqu’au grand bassin pour rejoindre ses cousines. « Ses cousines avaient le devoir de la surveiller puisque c’est stipulé par le règlement intérieur de la piscine », a-t-il lâché.

Poursuivant, le mis en cause a déclaré qu’il y’avait beaucoup de monde ce jour-là à la piscine. « On était sept maîtres-nageurs à faire le tour des piscines. C’est moi qui ai sorti le corps de l’enfant et j’ai essayé de la réanimer », a expliqué le maître-nageur.

Les avocats des parties civiles ont dénoncé avec « indignation », l’attitude des responsables de la piscine Olympique qui ont envoyé un émissaire le lendemain de l’enterrement de Khadidiatou Dieng. « Il s’est présenté chez eux avec une enveloppe de 5 millions de francs CFA », ont renseigné les robes noires, qui ont réclamé le montant de 100 millions de francs CFA à titre de préjudice.

Le maître des poursuites a requis la peine de 2 ans de prison dont 3 mois ferme. D’après ce dernier, les 6 maîtres-nageurs et le responsable de piscine devraient aussi être jugés au même titre que le prévenu Birahim Fall. L’affaire sera délibérée le 23 septembre prochain.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close