INTERNATIONAL

Racisme : un policier français porte plainte contre ses collègues

 


La mort de Georges Floyd, victime de racisme aux USA,  a sonné le réveil pour la dénonciation de tous les actes de racisme. Si les policiers ont été accusés tout le temps de racisme à l’endroit des civils, il n’en demeure pas moins qu’entre eux, d’autres soient aussi racistes à l’encontre de leurs collègues. Pour en avoir supporté jusque-là, un policier motard français, Haykal Rezgui Raouaji, âgé de 37 ans, porte plainte contre la Police nationale pour « racisme, discrimination et harcèlement moral ».En se confiant à France Bleu Alsace, le policier a raconté tous les actes et discours de racisme dont il a été victime de la part de ses collègues. « Lors de la semaine de présentation, j’entends : ‘’Rezgui Raouaji, un nom bien français de chez nous.’’ C’était toujours des petites blagues, quand j’arrivais, ils parlaient Alsacien, on vous fait sentir que vous n’êtes pas du groupe » a confié le fonctionnaire.

Certains de ses collègues sont prêts à témoigner”

Indiquant avoir fait une dépression durant 9 mois, l’agent qui a 16 ans de carrière déjà à son actif avec une décoration du ministre français de l’Intérieur en 2016, n’avait obtenu aucun soutien de la part de ces collègues. « J’étais au fond du trou, j’ai perdu pas loin de 15 kilos et personne ne m’a appelé, personne ne m’a soutenu… », a raconté le brigadier.

Son avocate Me Kaoutar Choukour, qui a annoncé détenir des preuves tangibles, s’apprête à déposer le dossier. Des collègues de Haykal Rezgui Raouaji sont également prêts à témoigner. « Nous avons des captures de messages, qui ne laissent place à aucune ambiguïté. Certains de ses collègues sont prêts à témoigner » a-t-elle déclaré.

Une indemnité pour toutes les souffrances endurées

Pour tous ces dommages subis, Me Kaoutar Choukour demande pour son client « une indemnité pour toutes les souffrances endurées et un passage de grade. » Le policier lui, souhaite par ailleurs, que tous ses collègues qui ont tenus les propos racistes à son endroit, soient punis.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close