INTERNATIONAL

Russie et URSS : le patron du Pentagone fait une confusion

Entre la Russie et les Etats-Unis d’Amérique il y a une rivalité. Sur des dossiers brûlants de l’actualité, les positions des deux Etats ne concordent pas toujours. Et cela ne date pas d’aujourd’hui. La Russie a été pendant longtemps accusée d’être intervenue dans les élections de 2016 au terme desquelles le magnat de l’immobilier Donald Trump a été déclaré vainqueur. Une accusation qui a toujours été rejetée par Donald Trump.

 

 

 

Après le départ de Trump et l’installation de la nouvelle administration dirigée par le Président Biden, les relations entre la Russie et les USA sont un peu tendues. Quelques semaines après son installation officielle, Biden a provoqué la colère de l’homme homme du Kremlin après avoir donné une interview au cours de laquelle il estimait que son homologue Vladimir est « un tueur » et il l’a mis en garde. Une attaque qui n’est pas restée sans réaction puisque Poutine s’est moqué de lui. Ces dernières semaines sur un tout autre dossier, l’administration Biden a exprimé son inquiétude après avoir constaté des mouvements inhabituels au niveau de la frontière avec l’Ukraine.

 

 

 

Depuis, les USA appellent à la retenue et à ne pas commettre la même erreur qu’en 2014. C’est sur ce même sujet, le patron du Pentagone, Lloyd Austin, s’est exprimé hier pendant une conférence de presse à Séoul. Il a réaffirmé l’inquiétude de son pays après les dernières révélations du renseignement américain. «La Russie dispose d’une quantité de forces substantielle dans la région frontalière, et nous continuons d’être préoccupés par cela», a déclaré le chef du Pentagone. En poursuivant son discours, le patron du Pentagone a fait une bourde en confondant l’URSS et la Russie. «Mais dans le meilleur des cas nous n’assisterons pas à une incursion de l’Union soviétique en Ukraine», martèle Mr Austin.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close