INTERNATIONAL

USA : le Dr Fauci prend le risque d’énerver Trump

 


Le docteur Anthony Fauci a tenu à faire certaines clarifications sur les déclarations qui ont été faites par le président américain à son retour à la Maison-Blanche suite à sa contamination au nouveau coronavirus. Sur CBS Radio ce vendredi, le directeur de l’Institut américain des maladies infectieuses a fait remarquer que des traitements existent pour ceux qui sont sévèrement atteints par le Covid-19. Mais, il a également tenu à insister sur l’efficacité des traitements aux anticorps « monoclonaux » qui n’a pas encore été établie.

Efficacité et sûreté non établies pour le moment

« Nous avons de bons traitements pour les gens sévèrement atteints qui sont hospitalisés », a-t-il déclaré avant de faire une nuance par rapport aux produits de la société de biotechnologie américaine Regeneron dont les mérites ont été vantés par le président américain. « Ils sont prometteurs dans les essais cliniques, mais dans l’ensemble, leur efficacité ou leur sûreté n’ont pas encore été prouvées »,  a-t-il pour sa part précisé. « Je pense que cela dépend vraiment de ce que l’on veut dire par remède, parce que ce mot crée beaucoup de confusion », a-t-il martelé.

Trump vante les mérites du Regeneron…

Rappelons qu’au cours de la semaine, l’actuel locataire de la Maison-Blanche qui avait reçu des doses de Regeneron, vantait les mérites de ces produits. « Je pense que c’était en réalité un don du ciel que je l’aie attrapé », a laissé entendre Donald Trump dans la vidéo. « Je veux que tout le monde ait le même traitement que votre président, parce que je me sens bien, je me sens parfaitement bien ! », a-t-il poursuivi dans la même vidéo.

Il pointe du doigt un événement à la Maison-Blanche

Le docteur Fauci dont les compétences sont reconnues au-delà des frontières américaines n’a pas manqué de pointer du doigt un événement qui a déclenché la série de contaminations à la présidence américaine. « Nous avons eu un évènement superpropagateur à la Maison-Blanche (où) les gens étaient proches les uns des autres et ne portaient pas de masque », avait-il souligné lors de cette sortie médiatique pour faire référence à une cérémonie organisée pour la nomination de la candidate de M. Trump à la Cour suprême, Amy Coney Barrett.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close