INTERNATIONAL

Victime de racisme, Neymar temporise

Ce dimanche au Parc Des Princes, deux rivaux du monde footballistique français se sont affrontés dans un match qui comme à l’accoutumée, a été très disputé. Un nouveau derby qui cette fois s’est terminé à l’avantage de l’Olympique Marseillaiscontre le Paris-St-Germain 1-0. Un match disputé au cours duquel, l’arbitre Jérôme Brisard, s’est vu dans l’obligation de distribuer à profusion des cartons d’avertissement et au final avait dû expulser pas moins de 5 joueurs. Mais ce dimanche au Parc des Princes, les afficionados du ballon rond ont également assisté à un match dans le match, une rencontre intimement disputée entre deux joueurs , Neymar Jr du  club parisien et Alvaro Gonzalez de l’OM. L’attaquant parisien et le défenseur central marseillais s’était tout le match durant apostrophé verbalement. Des frictions qui ont connu leur apothéose à la suite de la bagarre induite  par la faute de Leandro Paredes sur Dario Benedetto. A ce moment-là et alors qu’il sortait du terrain, l’attaquant brésilien avait sarcastiquement applaudi l’arbitre, et frappé le défenseur marseillais à l’arrière de la tête. Interrogé sur son geste Neymar dira qu’il n’avait juste réagi qu’à un commentaire « raciste ». Avant d’ajouter un peu plus tard sur les réseaux sociaux, qu’il regrettait de ne pas l’avoir frappé en pleine face. Mais ce lundi, visiblement apaisé et revenu à de meilleures sentiments, l’attaquant brésilien avait fait une rétrospection sur son clash avec Gonzalez. Sur Instagram, Neymars’est dit attristé de s’être laissé aller à de tels débordements, sans toutefois retirer ses accusations de propos racistes à l’endroit du défenseur marseillais. Mais selon le joueur parisien, il aurait peut-être été plus judicieux de laisser couler, et d’ignorer les insultes.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close