A LA UNEVIDEOS

Adversaire des lions: Les Pays-Bas n’ont concédé qu’une seule défaite lors des éliminatoires

 

 

Les Pays-Bas et l’Equateur, adversaires du Sénégal dans la poule A du Mondial 2022, ont connu des fortunes diverses lors des éliminatoires à l’issue desquelles les Oranje, par exemple, ont terminé à la première place de leur groupe de qualification.

 

 

Les Pays-Bas n’ont concédé qu’une seule défaite, alors que l’Equateur en a enregistré six sur dix-huit matchs joués. Memphis Depay et ses coéquipiers, adversaires des Lions en match d’ouverture, le 21 novembre prochain, vont donc faire office d’épouvantail dans cette poule. En plus de son bon parcours lors des éliminatoires, l’équipe batave peut se prévaloir de ses trois finales de Coupe du monde, en 1974, 1978 et 2010.

 

 

Elle peut aussi compter sur la qualité de son groupe, constitué de niveau mondial, comme le défenseur Virgil Van Dyke, coéquipier de Sadio Mané à Liverpool, et l’attaquant du FC Barcelone (élite espagnole), Memphis Depay. Sans compter de jeunes pousses telles que Denzel Demfries (Inter), des joueurs qui peuvent faire mal à toutes les sélections. Lors des éliminatoires de la Coupe du monde 2022, les Pays-Bas étaient logés dans la même poule que la Turquie, la Norvège, le Monténégro, la Lettonie et Gibraltar. Ils ont gagné sept de leurs 10 matchs, contre deux nuls et un match perdu contre la Turquie (2-4) qu’ils n’ont devancé que de deux points (23 contre 21 points) au final.

 

Après un Euro 2021 raté, ils ont renvoyé Franck De Boer pour faire revenir Louis Van De Gaal, qui n’occupait plus de poste depuis son limogeage de Manchester United en 2016. Van Gaal dirige ainsi pour la première fois la sélection des Pays-Bas, après ses passages en 2000-2001 et 2012-2014. Alors qu’il dirigeait Manchester United, il avait voulu attirer Sadio Mané chez les Red Devils, mais l’attaquant sénégalais avait préféré répondre aux sirènes de Liverpool.

 

 

Le Qatar, pays organisateur, compte bien parmi les adversaires de poule du Sénégal, seulement l’émirat gazier, champion d’Asie en 2019, n’a pas pris part aux éliminatoires. Comme lors de leurs deux premières participations à la Coupe du monde, les Lions vont partager la même poule avec un représentant sud-américain, en l’occurrence l’Equateur, après l’Uruguay en 2002 et la Colombie en 2018.

 

L’Equateur a terminé à la 4e place des éliminatoires de la zone Amérique du Sud, derrière le Brésil, l’Argentine et l’Uruguay. L’équipe équatorienne a terminé les éliminatoires avec 26 points au compteur, pour un total de 18 matchs joués, dont sept victoires et cinq nuls. Elle a également concédé six défaites et n’a devancé que de deux points le Pérou, barragiste.

 

Le Sénégal va jouer le match d’ouverture de la Coupe du monde contre les Pays-Bas, le 21 novembre, avant de se mesurer au Qatar, le 25. Les Lions, pour leur dernier match comptant pour la phase de poules, vont rencontrer l’Equateur, le 29 novembre à Doha.

 

 

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close