A LA UNESENEGAL

Algérie-Cameroun : Quand Collina défend Gassama

 

Le célèbre arbitre italien et président de la Commission des arbitres de la Fifa, Pierluigi Collina, a mis fin au débat sur les supposées erreurs d’arbitrage du Gambien, Bakary Gassama, lors du match retour des barrages du Mondial ayant opposé l’Algérie au Cameroun (1-2) le 29 mars à Blida.

 

 

 

Selon l’Agence de presse française (Afp), l’affaire liée au recours contre l’arbitre Gas­sama a été tranchée. «Le dossier est clos», a indiqué le porte-parole de la Fifa. Et ce, suite à la réponse officielle envoyée par l’instance mondiale à la Fédé algérienne. Le match Algérie-Cameroun du barrage retour de la Coupe du monde 2022 ne sera donc pas rejoué.

 

 

 

Pierluigi Collina l’avait déjà bien spécifié aux représentants de la Fédération algérienne début avril. Le célèbre arbitre italien a bien visionné toutes les images des actions litigieuses du match qui ont fait dire au sélectionneur des Fennecs, Djamel Belmadi, que l’arbitre de la rencontre, Bakary Gas­sama, avait favorisé le Cameroun. Pierluigi Collina n’a rien trouvé à redire sur la prestation de l’arbitre gambien. Sur l’action du but refusé à Slimani, le président de la Commission d’arbitrage de la Fifa confirme qu’il y avait bien une main de l’attaquant algérien. Il valide aussi la décision concernant l’action où Islam a réclamé un penalty, alors que Gassama n’avait pas sifflé de faute.

 

 

 

Collina est aussi revenu sur le premier but du Cameroun. Là encore, rien à redire. L’ancien arbitre a renvoyé les Algériens dans les cordes, pointant du doigt une «mauvaise réalisation» et un «mauvais replay». L’arbitre italien a indirectement désigné l’ENTV comme étant la vraie responsable de l’échec de l’Equipe d’Algérie, et ce, parce que la télé étatique n’a pas déployé de grands moyens pour offrir des images sous tous les angles.

 

 

 

 

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close