A LA UNESENEGAL

Au terme d’un match fou, le Stade Rennais domine le MHSC et se rapproche du podium

Ce vendredi soir, le Montpellier HSC recevait le Stade Rennais au stade de la Mosson en ouverture de la 26ème journée de Ligue 1. Ce duel entre candidats aux places européennes a tenu toutes ses promesses avec un grand spectacle sur la pelouse. Au final, ce sont les Bretons qui ont pris le dessus avec des entames de mi-temps concrétisés par des buts (2-4).

 

LE FAIT DU MATCH

Le MHSC passe à côté de ses entames. Dans ce match renversant, les temps forts se seront succédés pour chaque équipe. À ce petit jeu, c’est Rennes qui a pris le dessus en concrétisant ses entames de mi-temps puis en portant le coup fatal dans les dix dernières minutes. Pourtant la réaction montpelliéraine en première période aura permis à Montpellier de revenir à hauteur dans une Paillade bouillante. En seconde période, le scénario aurait pu se répéter mais Alfred Gomis s’est d’abord interposé face à Elye Wahi (66ème), puis la barre et Birger Meling ont sauvé le Stade Rennais (68ème).

 

LES BUTS

 

0-1 (8ème) : Le Stade Rennais concrétise sa domination dans cette entame de match ! Depuis le côté droit, Hamari Traoré adresse un superbe centre pour un Martin Terrier, totalement esseulé dans la surface où quatre joueurs du SRFC s’étaient projetés. L’attaquant rennais ne laisse aucune chance à Jonas Omlin avec une tête décroisée. Son 13ème but de la saison en L1.

 

0-2 (15ème) : Et de deux pour le club breton qui domine largement une équipe du MHSC apathique. Après une perte de balle d’Arnaud Souquet, le ballon arrive jusqu’à Hamari Traoré, encore lui, côté droit. Le capitaine rennais prend le dessus sur Matheus Thuler et centre en retrait pour Benjamin Bourigeaud qui n’a plus qu’à conclure. Encore abandonné par sa défense, Jonas Omlin doit s’incliner pour la deuxième fois après seulement un quart d’heure de jeu.

 

1-2 (19ème) : Ambroise Oyongo sonne la révolte et réveille la Paillade ! Sur un centre rasant de Téji Savanier côté droit, Warmed Omari manque son dégagement… Au second poteau, le latéral montpelliérain en profite pour reprendre de volée en première intention. Sa frappe termine dans le petit filet opposé. Le tout premier but de la saison pour le Camerounais.

 

2-2 (41ème) : Poussée par un stade de la Mosson, l’équipe d’Olivier Dall’Oglio revit et fait totalement déjouer le Stade Rennais ! Sur un nouveau centre venu de la droite de Joris Chotard, Elye Wahi s’appuie sur Warmed Omari pour armer un retourné acrobatique, certes peu académique (le ballon touchant ses deux pieds), mais terriblement efficace. Le ballon atterrit dans le petit filet d’un Alfred Gomis qui ne peut que constater les dégâts. Le septième but de la saison pour l’attaquant de 19 ans, qui se place au niveau de Thierry Henry en termes de précocité.

 

2-3 (52ème) : Le Stade Rennais reprend l’avantage dès le retour des vestiaires ! Dans la surface, Martin Terrier devance l’intervention maladroite de Matheus Thuler et obtient un penalty logique. Face à son ancien club, Gaëtan Laborde se charge de transformer plein axe. Le numéro 24 rennais revient à hauteur de son partenaire d’attaque avec cette 13ème réalisation.

 

2-4 (84ème) : Lovro Majer porte le coup fatal pour le MHSC ! Après une perte de balle de Joris Chotard, Lovro Majer et Benjamin Bourigeaud combine dans la surface. Le Croate vient ensuite ajuster Jonas Omlin d’un tir croisé du gauche.

 

L’HOMME DU MATCH

Martin Terrier (Stade Rennais). Pour son retour à la Paillade, Gaëtan Laborde était très attendu, mais l’ancien Montpelliérain s’est fait voler la vedette par son compère d’attaque, Martin Terrier. À l’affût dans la surface sur le premier but rennais, il provoque également le penalty qui redonne l’avantage à son équipe.

 

LES CONSÉQUENCES

Entre ces deux équipes qui aspirent aux places européennes, ce match pourrait marquer un tournant dans la saison. D’un côté, le Stade Rennais revient à deux points du podium (4ème, 43 points) et confirme sa belle victoire face à Troyes le week-end dernier (4-1). Les Bretons recevront Angers la semaine prochaine avant de retrouver la Coupe d’Europe et Leicester en huitième de finale de la Ligue Europa Conférence.

 

De l’autre, Montpellier (9ème, 37 points) rechute après son succès à Lorient dimanche (0-1). Les coéquipiers de Téji Savanier voient leur adversaire du soir s’échapper devant eux. Leur mauvais début d’année se confirme (deux victoires en 2022) et le déplacement à Nantes dans une semaine sera (déjà) crucial pour ne pas s’enfoncer dans le ventre mou.

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close