A LA UNESENEGAL

Ballon d’Or 2022: Carlo Ancelotti oublie Sadio Mané et attribue le Ballon d’Or à Karim Benzema avant l’heure

 

Karim Benzema (34 ans) a soulevé, ce mercredi, le premier trophée de son histoire au Real Madrid. Avec le brassard de capitaine au tour du bras, le Français a mené ses coéquipiers vers un succès en Super Coupe d’Europe (2-0, analyse et notes). Buteur, celui qui est désormais le seul deuxième meilleur buteur des Madrilènes, fonce tout droit vers son premier Ballon d’Or, à en croire son entraîneur Carlo Ancelotti.

 

 

« Karim Benzema ? C’est un joueur très important, un leader. Si on est ici, c’est en grande partie grâce à lui. Il a marqué beaucoup de buts et je crois qu’il a super bien fini la saison. Et maintenant, il y a le Ballon d’Or (17 octobre, ndlr). C’est clair. Il n’y a pas de doutes. Mais on ne sait jamais dans le football, tout peut se passer« , a confié l’Italien au micro de Canal+.

 

 

Karim Benzema dépasse Raul et devient le deuxième meilleur buteur de l’histoire du Real Madrid

 

On part pour une nouvelle saison de très haut niveau ! Karim Benzema et le Real Madrid sont parvenus à remporter un premier titre, pour cet exercice 2022/23. L’attaquant tricolore a d’ailleurs pu débloquer son compteur, en inscrivant le deuxième but de son équipe. Et il est devenu le deuxième meilleur buteur de l’histoire du club madrilène, devant un certain Raul.

 

 

Karim Benzema n’est pas prêt de baisser le pied ! Après un exercice incroyable, l’attaquant du Real Madrid voulait, de nouveau briller, pour cette entame d’une nouvelle saison. Surtout que les Merengue avaient la possibilité de remporter un premier trophée, avec la Supercoupe d’Europe. Et ils ont réussi à s’imposer, contre l’Eintracht Francfort (2-0).

 

 

Karim Benzema double Raul !

 

 

Le joueur tricolore s’est d’ailleurs permis d’inscrire le deuxième but de son équipe. C’est sa 324ème réalisation avec le Real Madrid. Un total qui lui permet de devenir, seul, le deuxième meilleur buteur de l’histoire du club madrilène. Il dépasse Raul, qui est à 323 buts. Une soirée parfaite pour KB9, qui a remporté son 23ème trophée, dépassant dans le même temps Paco Gento ! Désormais, il en faudra encore un peu pour revenir sur la première place de Cristiano Ronaldo. Ce dernier compte près de 450 buts avec le Real Madrid !

 

 

Benzema, les mots forts de Casemiro

 

 

Malgré le début d’une nouvelle saison, Karim Benzema (34 ans, 1 match et 1 but toutes compétitions cette saison) continue de briller avec le Real Madrid. Ce mercredi, l’attaquant a marqué le second but de son équipe lors du succès contre l’Eintracht Francfort (2-0) lors de la Supercoupe d’Europe. Alors que son entraîneur Carlo Ancelotti ne doute pas de son futur sacre au Ballon d’Or , le milieu de terrain Casemiro (30 ans, 1 match toutes compétitions cette saison) a également encensé l’international français.

 

 

« Avant, on ne faisait pas trop attention à Karim parce qu’on avait un gars qui marquait beaucoup de buts (Cristiano Ronaldo, ndlr). Mais c’est le meilleur attaquant du monde« , a clamé le Brésilien au micro de Movistar +. Un bel hommage mérité pour KB9.

 

Les 8 leçons à retenir de ce premier sacre de la saison des Merengue

 

Le Real Madrid débute sa saison de la plus belle des manières ! Les Merengue ont pu remporter la Supercoupe d’Europe, en battant l’Eintracht Francfort (2-0). Ils ont fait très forte impression, avec notamment un but de Karim Benzema. Retour sur les leçons à retenir du premier sacre madrilène, cette saison.

 

 

  1. Thibaut Courtois garde le rythme

 

Il était certainement le meilleur portier de la saison 2021/22. Et Thibaut Courtois compte bien conserver ce statut, pour cette nouvelle édition. Le portier du Real Madrid restait donc attendu pour ce premier match officiel. Et le gardien belge a tenu son rang ! Il est notamment l’auteur d’une superbe parade devant Daichi Kamada, à la 14ème minute de jeu. Un arrêt capital pour son équipe. Derrière, le Real Madrid a réussi à inverser la domination et a repris le dessus. Il a ouvert le score une vingtaine de minutes plus tard. On peut donc encore affirmer que Thibaut Courtois est l’un des artisans de ce premier titre de la saison pour les Merengue.

 

 

  1. On prend les mêmes et on recommence !

 

Après son mercato, le Real Madrid aurait pu afficher un nouveau visage pour cette Supercoupe d’Europe. En effet, Carlo Ancelotti aurait pu choisir de placer Antonio Rüdiger dans sa défense ou même d’installer Aurélien Tchouaméni dans l’entrejeu. C’est toutefois mal connaître le technicien italien ! Il a décidé de poursuivre avec le onze qui a fait trembler l’Europe, la saison passée. On retrouvait notamment le trio Kroos-Casemiro-Modric dans l’entrejeu, avec Federico Valverde dans un rôle d’ailier droit. Il a d’ailleurs conservé son onze de départ près de 66 minutes, après le but du break de Karim Benzema.

 

 

  1. Karim Benzema lance sa saison

 

 

Auteur d’une saison 2021/22 incroyable, Karim Benzema attendait certainement beaucoup de cette Supercoupe d’Europe. Malgré un palmarès déjà exceptionnel, l’attaquant tricolore a toujours soif de victoires. Et il a pu le démontrer lors de cette rencontre. Déjà décisif sur le premier but, puisque c’est lui qui reprend le ballon de la tête sur corner, KB9 permet à son équipe de faire le break. En seconde période, à la 65ème minute de jeu, il profite d’un bon travail de Vinicius Junior, pour inscrire son premier but de la saison. Une réalisation, et surtout un titre, qui devrait le rapprocher encore plus du Ballon d’Or, bien que l’exercice comptant pour le trophée individuel suprême soit désormais achevé.

 

 

  1. Un Real Madrid toujours aussi clinique

 

 

On en a désormais l’habitude. Après sa dernière campagne en Ligue des champions, on a vu le Real Madrid plus clinique que jamais. Souvent dos au mur, l’équipe de Carlo Ancelotti savait profiter de la moindre brèche pour mettre en difficulté la défense adverse. Et on a encore pu voir les Merengue en action dans cette Supercoupe d’Europe. L’Eintracht Francfort n’est pas parvenu à débloquer la situation lors de son temps-fort, en début de match. Après les 30 premières minutes de jeu, le Real Madrid a commencé à se montrer de plus en plus pressant. Et il n’a pas fallu beaucoup d’occasions, pour trouver la faille, à la 37ème minute de jeu. Il a ensuite pu faire le break en seconde période. L’Europe est prévenue ! Le Real Madrid est reparti sur les mêmes bases que la saison passée.

 

 

  1. Une défense solide pour les Merengue

 

 

Hormis une erreur de placement en première période, qui aurait pu permettre à Daichi Kamada de débloquer la situation, le Real Madrid s’est montré particulièrement solide défensivement. On a déjà pu évoquer la belle forme de Thibaut Courtois. Difficile toutefois de ne pas mentionner la charnière centrale. En plus d’être buteur, David Alaba a fait très forte impression. Il n’a laissé que très peu d’espace aux attaquants allemands. Même son de cloche pour Eder Militao. Le défenseur central brésilien était un véritable roc. Antonio Rüdiger devra batailler pour espérer obtenir sa place dans le onze de départ.

 

 

  1. Les recrues font leurs débuts

 

 

Après le break réalisé par le Real Madrid, Carlo Ancelotti a pu faire tourner. Il en a profité pour faire rentrer les deux recrues : Antonio Rüdiger et Aurélien Tchouaméni. Ils ne sont entrés que pour cinq minutes de jeu, dans cette Supercoupe d’Europe. Ils ont toutefois pu participer à la fête ! Nul doute qu’ils auront plus de temps de jeu dans les prochaines semaines.

 

 

  1. En route pour le sextuplé

 

 

C’est l’objectif affirmé du Real Madrid ! Il est en quête des six titres qui seront disputés cette saison. En plus de la Ligue des champions, de la Liga, de la Supercoupe d’Espagne, de la Coupe du Roi et de la Coupe du Monde des clubs, le club madrilène disputait la Supercoupe d’Europe. C’était la première occasion de l’équipe de Carlo Ancelotti de remporter un trophée, cette saison. Et les Merengue ne se sont pas ratés ! Pour cette finale entre le dernier vainqueur de la Ligue des champions et de l’Europa League, le Real Madrid a fait parler son statut. Un but de David Alaba a permis au club madrilène de s’offrir le sacre. De quoi faire le plein de confiance pour la suite de la saison !

 

 

  1. Le Real Madrid rejoint le FC Barcelone et l’AC Milan

 

 

Il est certain que le Real Madrid est le plus grand club européen de l’histoire. Il est largement dominateur au palmarès de la Ligue des champions. Pourtant, ce n’était pas le cas en Supercoupe d’Europe. Avant ce match, les Merengue comptaient quatre sacres. Ils ne se trouvaient qu’à la troisième place du classement, derrière le FC Barcelone et l’AC Milan, avec leurs cinq trophées. Et c’est désormais une affaire classée ! En remportant cette Supercoupe d’Europe, le Real Madrid s’est offert son cinquième titre et revient donc à égalité avec les deux leaders. Nul doute que l’équipe de Carlo Ancelotti ne se contentera pas de ça et fera tout pour prendre très vite les commandes, seule, de ce classement.

 

 

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close