Grande UNESENEGAL

Boulaye Dia sur le penalty libérateur de Mané : ‘’Sadio est un monstre…’’

Soccer Football – Africa Cup of Nations – Final – Senegal v Egypt – Olembe Stadium, Yaounde, Cameroon – February 6, 2022 Senegal players celebrate winning the penalty shoot out REUTERS/Mohamed Abd El Ghany

Le 06 février dernier à Yaoundé, le Sénégal montait pour la première fois de son histoire sur le toit du continent. Deux semaines après, l’un des acteurs majeurs de ce titre, Boulaye Dia, raconte les coulisses de ce sacre historique.

 

 

L’émotion était vraiment grande

Après le penalty de Sadio, il y a eu explosion de joie. On court tous. Je ne sais même pas où on court. Chacun où il veut, où il a envie. L’émotion était vraiment grande. Tout ce que tu as gardé en toi toute la compétition, là, ça éclate.

 

Toutes les émotions, tu les évacues. Tu viens de penser à ce que tu as fait, tu ne rends pas compte tout de suite. Tu cours parce que tu as gagné la finale. Mais, tu réalises deux jours après. Sur le moment, on voyait la communion avec le public, toute l’équipe en fait, la délégation, le staff, les kinésithérapeutes, les supporters, le coach parce qu’il a été très décrié.

 

Franchement, c’était très magique. Déjà, on a fait la haie d’honneur pour féliciter l’Égypte. Après, on est monté sur le strade, on est passé à côté de la coupe. Il y en a qui ont fait des bises avec le trophée. Chacun a fait son truc. Moi, je suis passé à côté, je l’ai regardée et je me suis arrêté pour dire : « Enfin! Pour tout le peuple, pour toute la nation, pour toutes nos familles, pour tout le monde ».

 

Sadio, c’est un monstre de travail

Sadio, en fait, c’est tout simple. C’est un monstre de travail. Par son travail, il tire les gens vers le haut. Si demain, tu te dis: «  je vais aller en salle avec Sadio », franchement il ne faut pas que tu sois prêt ! Il a un niveau d’exigence tellement au dessus. Comment, il gère son corps, comment il travaille…C’est une machine. Sur et en dehors du terrain, il tire les gens vers le haut affirme Boulaye Dia dans les colonnes du quotidien stades repris par Seneposte.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close