Grande UNESENEGAL

En larmes, Siteu met en garde Ousmane Sonko: « Je me battrai avec celui qui sèmera la violence ici… »

 

Fraichement revenu des USA où il a séjourné durant deux mois, le Tarkinda en chef a reçu les journalistes chez lui à Diameguene.

 

 »Pourquoi je pleure quand je parle de la jeunesse »

« Beaucoup de jeunes agressent ou volent parce qu’ils n’ont pas de quoi donner à leurs parents, ils n’ont pas d’activités. Je donne tout ce que je gagne à la lutte à la jeunesse de Diameguene pour leur éviter certaines choses. Je vis des choses difficiles.

 

Ce qui est derrière moi est lourd. A cause de moi, beaucoup de personnes ont laissé de côté le banditisme. J’ai aussi permis à certains d’avoir une femme et de fonder une famille. Ma localité m’a toujours intéressé. J’ai perdu mon père à 15 ans et je me suis pris en charge depuis lors.

 

Je me suis battu pour être là où je suis actuellement. Je suis prêt à mourir pour le bien être des Diamaguenois parce que cette localité est ma vie…

 

Je dis à Sonko on n’est pas là pour se chamailler ou se quereller. Je vais prendre mes responsabilités de Diameguene à Sips. Je me battrai avec celui qui sèmera la violence ici, je suis prêt à tout. Que chacun prenne ses responsabilités ! Chacun a le droit de supporter qui il veut, mais on ne fait pas de la politique. Ce qui m’intéresse, c’est seulement la population.

 

Quand il y a des affrontements, ils nous utilisent. Les policiers sont nos frères. Quand ça éclate, ils vont s’enfermer chez eux et on va payer les pots cassés.

 

Abdoulaye Dieye

 

Source: Sunu Lamb

 

 

 

 

 

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close