SENEGAL

Eto’o, la poisse pour le gouvernement

Il y a le feu entre le ministère des Sports du Cameroun et le président de la Fédération (Fecafoot), Samuel Eto’o. Alors que le premier a acté le maintien du sélectionneur Toni Conceição après la CAN 2021 en vue des barrages du Mondial 2022 contre l’Algérie le mois prochain, le second songe à le remplacer par son ancien coéquipier Rigobert Song.

 

Ce sujet déchaîne les passions et le secrétaire général du ministère de la Communication, Félix Zogo, a recadré publiquement l’ancienne gloire. «Je relève deux choses : d’abord, la scoumoune du président de la Fecafoot. Tout ce à quoi il a touché depuis sa sortie des terrains s’est soldé par un échec. Il a été capitaine de l’équipe nationale, on sait ce qu’il en est advenu : 2010 en Afrique du Sud, 2014 au Brésil. Il nous a amené deux playboys ici en la personne de Seedorf (ex-sélectionneur, ndlr) et Kluivert. On sait ce qu’il en est advenu…», a taclé Zogo, avant de fustiger aussi le choix Rigobert Song.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close