SENEGAL

Guerre en Ukraine. Un entraîneur des jeunes du Shakhtar Donetsk tué par un obus russe

Le patron du Shakhtar Donetsk a annoncé la mort d’un des entraîneurs des jeunes du club ukrainien ce vendredi 4 mars 2022 sur Facebook. Si le nom de l’entraîneur n’a pas été révélé, la cause de son décès est connue. Il aurait été touché par des fragments d’obus russe.

 

 

C’est une triste nouvelle que nous apprend le PDG du Shakhtar Donetsk. Dans une publication Facebook, Serhiy Palkin a annoncé la mort d’un des entraîneurs de son académie. Si son nom n’a pas été communiqué, la cause de sa mort est connue. « L’un des entraîneurs de nos jeunes a été tué hier par l’impact d’un fragment d’obus russe », écrit le patron du club ukrainien.

 

 

 

« Arrêtez cette folie ! Ne soyez pas silencieux, parlez ! »

 

 

Dans son message, il pointe aussi du doigt le comportement des Russes dans cette guerre. « Russie, vous tuez les Ukrainiens. Arrêtez cette folie ! Ne soyez pas silencieux, parlez !, lance Serhiy Palkin avant de rappeler qu’ils peuvent tuer des proches dans ce conflit. Si vous continuez, ce sera votre défaite personnelle. Une défaite dont toutes les générations à venir se souviendront. Une défaite qui ne peut être effacée de l’histoire mondiale. Et chacun de vous sera coupable et responsable des crimes commis », assure-t-il.

 

 

« Une nation de lâches silencieux »

 

 

 

Alors que de nombreux sportifs ont pris la parole, ils sont beaucoup à ne pas prendre parti dans ce conflit entre la Russie et l’Ukraine. Le dirigeant du Shakhtar Donetsk fait un constat amer de cette situation et souligne la lâcheté des sportifs russes.

 

 

 

« La Russie, issue d’une nation qui a fait d’énormes efforts pour vaincre le nazisme, se transforme en une nation de terroristes, une nation de lâches silencieux, écrit Serhiy Palkin qui estime que les athlètes russes ne doivent pas avoir peur de parler. Dans le sport, la peur est un sentiment qui réduit à zéro la probabilité de victoire. Votre peur de vous opposer à la guerre en Ukraine, ce sont des villes détruites, ce sont des milliers de morts parmi les civils. Votre peur de vous opposer à ce régime sanguinaire est votre plus grande défaite. »

 

 

 

L’annonce du décès d’un des entraîneurs des jeunes du club ukrainien intervient quelques jours après les disparitions de deux jeunes footballeurs ukrainiens Vitalii Sapylo et Dmytro Martynenko et du jeune rugbyman Mykita Bobrov, tous les trois morts au front pour défendre leur nation.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close