SENEGAL

Ibrahima Wadji revient sur son geste face à l’OM : « Guendouzi m’a dit : ‘Si tu es musulman, Dieu va te punir si tu ne dis pas la vérité ! »

L’attaquant sénégalais de Qarabağ s’est illustré par un comportement fair-play face à l’OM en Ligue Europa Conférence.

Ce jeudi, lors du match opposant Qarabağ à l’Olympique de Marseille en seizièmes de finale aller de Ligue Europa Conférence (0-3 pour l’OM), Ibrahima Wadji s’est fendu d’un remarquable geste de fair-play. En effet, alors qu’il était parvenu à égaliser pour son équipe, l’attaquant international sénégalais a demandé l’annulation du but.

La raison est simple : il a marqué de la main alors qu’il n’y avait pas de la VAR pour vérification. Ainsi, il s’est concerté avec son entraîneur, Gurban Gurbanov, et du capitaine, Gara Garayev, pour permettre à l’arbitre de revenir sur sa décision. Après la rencontre, l’ancien joueur de Mbour Petite-Côte est revenu sur ce superbe geste avec RMC Sport.

 

 

« C’était difficile parce qu’il fallait que je parle à mon capitaine. Moi, je savais que le ballon avait touché ma main. Mais ce n’est pas une action que je voulais faire. Ma main a accompagné ma tête. J’ai parlé au capitaine. Je lui ai dit que j’ai touché le ballon avec la main. Quand tous mes coéquipiers m’ont demandé, je leur ai dit que j’ai touché le ballon avec la main.

 

 

Après on a parlé avec l’entraîneur. L’entraîneur m’a demandé ce que je pensais de ça. Je lui ai dit que j’ai touché le ballon avec la main. Il m’a dit : « c’est pas bien, il faut que tu prennes tes responsabilités, il faut que tu discutes avec l’arbitre. » Et l’arbitre a annulé le but. Mais c’était difficile pour mes équipiers parce qu’on voulait au minimum une victoire. C’est compliqué pour eux car ils voulaient la victoire et moi j’ai dit la vérité. [Matteo] Guendouzi m’a dit : ‘Si tu es musulman, Dieu va te punir si tu ne dis pas la vérité ! »

 

 

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close