Grande UNESENEGAL

Illiman Ndiaye, Ismaila Sarr et Boulaye Dia pour faire trembler les filets

 

L’attaque sénégalaise a été pointée du doigt. Les Pays-Bas ont marqué pratiquement sur leur premier ballon cadré alors que le Sénégal en a eu 04.

 

Contre le Qatar, il faudra non seulement être tranchant mais aussi efficace devant les buts. Pour cela, il faudra de la percussion sur les côtés avec des joueurs entreprenants capable de faire la différence en un contre un.

 

Boulaye Dia a été sevré de ballons contre les néerlandais, la faute à un Krepin Diatta qui ne faisait que retarder le jeu avec des passes latérales inutiles. Jamais, il n’a osé attaquer Blind en un contre un. Les rares fois qu’il a essayé de s’y prendre, le numéro 15 des lions s’est raté. Contre le Qatar, il faudra nécessairement le changer.

 

Nicolas Jakson aussi a démontré qu’il n’a aucunement sa place dans cette équipe. D’une nonchalance incroyable, il fait partie des plus grandes déceptions du match. Son manque d’agressivité a permis à Frenkie De Jong de distiller une merveille de passe à Gakpo. Il ne devrait plus jouer dans ce mondial idem pour Krepin qui a montré ses limites.

 

Ismaila Sarr devra retrouver le couloir droit, lui qui a pesé de tout son poids sur l’attaque Sénégalaise. Illiman Ndiaye prendra alors le couloir gauche pour essayer d’apporter le surnombre en attaque en combinant avec Boulaye Dia.

 

Ce qui est sûr est que sur les rares occasions qu’il aura, l’attaquant de Shieffield United les mettra au fond car sa technique est supérieure à la moyenne. A la pointe de l’attaque, il faudra compter sur Boulaye qui peut marquer sur n’importe quel angle en témoigne son tir sorti par le gardien néerlandais.

 

Moustapha Mbaye/Seneposte

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close