A LA UNESENEGAL

LA TANIÈRE DOIT TRAVAILLER À AVOIR DES TUEURS DEVANT LE BUT (ANCIEN ATTAQUANT)

 

 

L’équipe nationale de football du Sénégal, qualifiée en Coupe du monde, ne manque pas d’attaquants de valeur, mais a besoin d’un renard des surfaces pour être compétitive, a analysé l’ancien attaquant des Lions, Mamadou Diallo.

 

 

« Pour moi, il y a tout juste un problème de positionnement, nos attaquants dézonent, ils sont souvent absents quand les centres arrivent« , a déploré Mamadou Diallo. Après avoir démarré sa carrière au Sénégal, Diallo a joué au Maroc, en Suède, en Norvège, en Malaisie, en Allemagne et en Afrique du Sud, entre autres championnats. Actuellement encadreur dans la sélection de beach soccer, l’ancien attaquant des Lions estime qu’avec Boulaye Dia, Habib Diallo, Famara Diédhiou et Bamba Dieng, le Sénégal a les moyens d’avoir une pointe.

 

 

« Nous devons les transformer en tueurs parce qu’avec Sadio Mané et Ismaïla Sarr, ils [les Lions] disposent des joueurs pouvant apporter des ballons devant« , a-t-il estimé. Il pense qu’il faut toutefois inculquer à ces attaqants un esprit tueur. En Coupe du monde, les occasions seront rares, et il est donc important de profiter de toutes les opportunités pouvant s’offrir à l’équipe nationale, a-t-il dit.

 

 

« C’est un secteur de travail à mener avant la Coupe du monde et je ne doute pas qu’on puisse y arriver », a-t-il poursuivi, se réjouissant de la qualification du Sénégal à Qatar 2022. Il sera facile de convaincre les joueurs dans ce sens, a indiqué l’ancien attaquant.

 

 

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close