Grande UNESENEGAL

LDC – UEFA : Prestation acceptable de Sadio Mané face à l’Inter Milan

Après une première mi-temps timide offensivement, Liverpool a montré un visage conquérant lors du second acte permettant de s’imposer (2-0) sur la pelouse de l’Inter Milan. Les Reds prennent un sérieux avantage avant le huitième de finale retour à Anfield.

 

Inter Milan – Liverpool, une affiche excitante lors des huitièmes de finale de la Ligue des Champions entre l’Inter Milan qui n’a plus atteint ce stade de la compétition depuis dix ans qui reçoit Liverpool, vainqueur de la coupe aux grandes oreilles en 2019. Le renouveau des Interistes dans la cour des grands ne s’est pas achevé sur une fête ce 16 février au Stade Giuseppe-Meazza après la victoire des Reds avec deux buts inscrits dans le dernier quart d’heure de jeu.

 

45 minutes, zéro tir cadré

Une confrontation qui a commencé timidement dans le jeu offensif. Il faut attendre au niveau du quart d’heure de jeu pour voir la première éclaircie offensive de la rencontre. Une attaque en faveur de Liverpool avec Sadio Mané qui envoie le ballon au-dessus du but avec une tête croisée (14e). La réaction milanaise est imminente où Hakan Çalhanoğlu s’illustre à son tour en trouvant la transversale de la patte gauche (15e). Le Sénégalais des Reds de Liverpool revient sur le devant de la scène à la 23e minute en tentant un retourné acrobatique qui passe juste à côté des cages milanaises. Le club anglais ne parvient pas à trouver la brèche, ni même Trent Alexander-Arnold qui après avoir tiré un coup franc, frôle la transversale du but gardé par Samir Handanovič (29e).

 

Les Interistes ne font pas mieux pour déverrouiller le compteur et c’est avec zéro tir cadré dans la rencontre que Liverpuldiens et Milanais retournent aux vestiaires pour la mi-temps. Si le cadre n’a pas été trouvé, ce premier acte a mis en lumière le secteur défensif avec l’intervention de Ibrahima Konaté qui reprend le ballon empêchant Edin Džeko de s’emparer du ballon (36e). Du côté milanais, le duo Skriniar – De Vrij assure sur une frappe de Diogo Jota dans la foulée (37e).

 

Une victoire symbolique pour Jürgen Klopp

Au retour des vestiaires, l’Inter Milan se montre offensivement laissant disparaître toute action du côté de Liverpool. Jürgen Klopp sentant son équipe en difficulté procède à trois changements pour apporter du sang neuf. Quatre changements sont alors effectués chez les Reds au niveau de l’heure de jeu. Au même moment, Edin Džeko pense ouvrir le score sur le temps fort milanais du second acte. Cependant l’attaquant bosnien se trouve en position de hors-jeu à un cheveu de pouvoir offrir l’ouverture du score à l’Inter Milan.

 

Lors du match des huitièmes de finale qui a opposé l’Inter Milan à Liverpool, Sadio Mané n’a eu droit qu’à 58 minutes de jeu. Le sénégalais a essayé de faire la différence dans la partie sans y parvenir avant d’être remplacé par le portugais Luis Diaz.

Sadio Mané s’est illustré pour la première fois dans la partie à la 14e minute. Sur un centre de Robertson au second poteau, Sadio Mané s’était élevé très haut pour placer une puissante tête. Mais le champion d’Afrique a manqué le cadre de peu. Le numéro 10 des Reds s’est de nouveau montré dangereux en effectuant une reprise acrobatique à la 22è minute sur un ballon qui traînait dans la surface de l’Inter. Malheureusement, le ballon est passé de nouveau à côté du cadre.

Au retour des vestiaires, la pression et le rythme infernal qu’a mis l’Inter a fait que Sadio Mané n’arrivait plus à s’illustrer offensivement. Il a aidé son équipe à se défendre sur les attaques de l’Inter Milan. Visant à se relancer dans le jeu, le manager allemand Jürgen Klopp a jugé utile de sortir le sénégalais à la 58è minute. Sadio Mané a donc cédé sa place à l’ailier portugais Luis Diaz.

Cette ouverture, c’est d’ailleurs les Liverpuldiens qui vont la trouver en apportant une lueur d’espoir dans le temps fort milanais. Une lumière d’espoir de Roberto Firmino qui débloque le score au tableau d’affichage grâce à une tête décroisée (75e). Liverpool montre un autre visage en fin de rencontre qui vient contraster le début de la seconde mi-temps. Sept minutes plus tard, les Reds viennent doubler la mise et prendre une avance confortable dans la perspective du match retour le 8 mars à Anfield.

 

Un second but signé Mohamed Salah qui trompe le portier milanais suite à un tir de la patte gauche (83e). Un succès symbolique pour Jürgen Klopp qui remporte un cinquantième match en Ligue des Champions et rentre ainsi dans le cercle des huit entraîneurs ayant atteint ce palier. De quoi faire le plein de confiance pour terminer le travail avant les retrouvailles en Angleterre entre les deux formations.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close