Non classé

Ligue 2: Thor Thodesen, entraîneur Oslo FA (4e): « L’ambition d’abord, c’est de développer l’académie »

 

Oslo FA (4e, 18 points) a réalisé une bonne première partie de saison de Ligue 2, avec 04 victoires, 06 nuls et 01 défaite après 11 journées.

 

De quoi réjouir son coach Norvégien accroché après la défaite en amical face à l’As Pikine (1-3). Thor Thodesen précise que la montée dans l’élite ne constitue pas une priorité pour son club et que l’ambition principale demeure la formation des jeunes.

 

Comment trouvez-vous la position d’Oslo Fa qui pointe au 4e rang du classement de Ligue 2, après 11 journées ?

 

Je suis satisfait par rapport à la position de l’équipe après 11 journées de Ligue 2. Je suis optimiste aussi pour la 2e partie de la saison puisqu’il reste encore 15 autres journées à livrer. Par rapport au contenu, je suis satisfait également. L’équipe se crée beaucoup de situations lors des matchs mais pêche souvent par manque de chance. Il y a beaucoup de choses à améliorer parce que ce sont encore des jeunes. Mais je suis optimiste pour le futur.

 

Comment comptez-vous aborder la 2e partie de la saison ?

 

Je ne me focalise pas trop sur le classement et la position de l’équipe. L’objectif d’abord, c’est de développer l’académie. Faire de telle sorte que le club Oslo Fa ait une identité, son propre style de jeu.

 

Peut-on s’attendre à ce que vous renforciez votre groupe pour la 2e partie de saison?

 

Je ne suis pas dans cette logique. J’opte pour la continuité. J’ai de jeunes joueurs et je continue le travail. Essayer de faire avancer les joueurs pour qu’ils puissent progresser. Il n’empêche, s’il y a possibilité de voir de jeunes joueurs talentueux qui peuvent venir accompagner l’équipe, de les prendre.

 

Après son 2e succès en championnat contre le Port 2-1, 3e J, votre club a enchaîné six matchs sans victoire, avant de battre Demba Diop Fc 0-1, 10 e J. Qu’est-ce qui explique cette situation ?

 

Il n’y a pas une explication spécifique par rapport à ça. C’est juste que l’on jouait et on arrivait pas à mettre assez de buts. Pour pouvoir progresser dans ce domaine, on a beaucoup travaillé durant les entraînements en rectifiant beaucoup de choses. C’était juste un problème d’efficacité offensif et le travail abattu durant les séances commence à porter ses fruits.

 

Mamadou Lamine Ndiaye

 

Source: Quotidien Stades

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close