SENEGAL

Liverpool : Klopp loue l’apport des remplaçants

Liverpool a pris une sérieuse option pour la qualification en quarts de finale de la Ligue des champions en dominant mercredi soir l’Inter Milan (2-0), à Guiseppe Meazza, en huitième de finale aller.

 

Après une première période sans but, les Reds de Jürgen Klopp ont réussi à trouver l’ouverture dans la défense des Nerazzurri sur des réalisations de Roberto Firmino (75e) et Mohamed Salah (83e). En conférence de presse, l’entraîneur allemand s’est félicité que les remplaçants aient fait la différence, en tête desquels l’attaquant brésilien entré à la place de Diogo Jota dès le retour des vestiaires. « Bobby avait besoin de rentrer dans son match car son rôle n’était pas facile. On a perdu beaucoup de ballons dans l’entrejeu.

 

J’ai effectué trois changements assez précoces. Les remplaçants ont eu une grande influence. Bobby est parvenu à marquer. Nous avons alors contrôlé la suite du match en inscrivant un très joli deuxième but sur un nouveau coup de pied arrêté. La moitié du chemin est fait, ni plus ni moins. » Le club de la Mersey retrouvera les joueurs de Simone Inzaghi le mardi 8 mars, à Anfield.

 

Après la victoire de Liverpool à San Siro contre l’Inter, le manager des Reds Jürgen Klopp est entré un peu plus au panthéon du football.

Liverpool est parvenu à s’imposer 2-0, mercredi soir, contre une équipe de l’Inter Milan longtemps dominatrice. Malgré l’entrain dont on fait preuve les Nerazzurri, l’expérience des Reds en Ligue des champions a fait la différence à l’image des artificiers Roberto Firmino et Mohamed Salah, buteurs à la 75e et 83e minute.

 

KLOPP S’OFFRE UN JOLI RECORD

Cette victoire des pensionnaires d’Anfield durant ce huitième de finale aller de la C1 leur a non seulement permis d’avoir un pied en quart de finale, mais a également fait entrer Jürgen Klopp dans un cercle très restreint.

 

Celui-ci fait désormais partie des entraîneurs comptant 50 victoires en Ligue des champions, plus précisément, le huitième coach de l’histoire à établir cette prouesse.

 

Le technicien allemand a donc accédé à un cénacle riche de techniciens tels Louis van Gaal, Rafael Benitez, Carlo Ancelotti, Sir Alex Ferguson, Arsène Wenger, Pep Guardiola ou encore « The Special One » José Mourinho.

 

Klopp, symbole de la renaissance

Jürgen Klopp avait rejoint Liverpool en octobre 2015, succédant à Brendan Rodgers après sept ans passés à Dortmund. Le club de la Mersey sillonnait alors dans le ventre mou de la Premier League.

 

S’ensuivirent plusieurs recrutements des plus prodigieux, qui ont permis au club de retrouver ses lettres de noblesses. En glanant notamment, la coupe aux grandes oreilles en 2019, et le fameux titre de champion d’Angleterre en 2020, qui échappait au Scousers depuis trente ans.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close