A LA UNESENEGAL

Liverpool-Villareal/ Sadio Mané est sorti furieux contre Klopp, qui met un coup de froid sur le ballon d’or

 

 

Alors que Sadio Mané n’a pas du tout apprécié de devoir sortir face à Villarreal, son manager à Liverpool a lui évoqué son potentiel Ballon d’Or.

 

Hier soir, Liverpool a pris un bel ascendant sur Villarreal (2-0) et semble se diriger tout droit vers une finale de Ligue des champions, sauf nouveau miracle du sous-marin jaune au retour. Dominateurs dans le jeu, les Reds ont pu compter notamment sur un Sadio Mané buteur pour creuser l’écart. Mais un Sadio Mané très mécontent en fin de match. En effet, Jurgen Klopp a choisi de sortir l’attaquant sénégalais à vingt minutes de la fin alors que le break était fait. De quoi mettre Mané en colère, Thiago Alcantara devant le calmer alors que Diogo Jota, son remplaçant, a bien failli ne pas avoir droit à sa poignée de mains au moment du changement.

 

 

Klopp calme le jeu pour Mané Ballon d’Or

 

 

Devant la presse, Jurgen Klopp n’a pas évoqué cet épisode mais a en revanche calmé le jeu au moment d’évoquer un Sadio Mané potentiel Ballon d’Or. « Sadio est un joueur exceptionnel. Je n’ai rien à avoir avec le Ballon d’Or et ce genre de choses. C’est un joueur de classe mondiale. Il a encore fait un très bon match pour nous ce soir. Mais je ne comprends pas comment vous pouvez me poser cette question, alors que la saison n’est pas terminée. Historiquement, il faut gagner quelque chose pour remporter le Ballon d’Or. Si tu n’es pas Messi ou Ronaldo, tu dois gagner probablement la Ligue des champions, ce que nous n’avons pas encore fait. Donc donnez-nous quelques semaines et nous verrons. Sadio veut aider l’équipe et c’est ce que j’aime », a conclu Klopp dans des propos relayés par RMC.

 

 

Mané laisse Klopp sans voix

 

Pour une fois, Jurgen Klopp a eu du mal à trouver les bons mots. Après le match, on a demandé au patron de Liverpool s’il serait injuste que Sadio Mané ne remporte pas le Ballon d’Or cette année. “Wow”, a-t-il répondu. “Je ne sais pas comment répondre alors que la saison n’est même pas terminée”. Bien qu’il s’agisse d’une question un peu prématurée – nous ne sommes même pas encore en mai, après tout – le fait que personne ne se soit moqué de cette suggestion montre à quel point l’attaquant de Liverpool a relancé sa carrière à Anfield depuis le début de l’année.

 

 

La victoire à la Coupe d’Afrique des Nations l’a sans doute aidé. Avec les Reds, cependant, le passage à une position d’attaquant central a été le véritable catalyseur, comme en témoigne sa prestation dans cette demi-finale de la Ligue des champions contre Villarreal. On a demandé à Mané de faire un travail légèrement différent, en restant principalement en hauteur pour occuper les défenseurs centraux visiteurs Pau Torres et Raul Albiol et créer des espaces dans lesquels le milieu de terrain pouvait opérer.

 

 

Mané était une peste constante, exerçant un pressing constant et constituant un point central à partir duquel les attaquants Mohamed Salah et Luis Diaz pouvaient jouer. C’est ainsi qu’à la 55e minute, Salah a glissé une jolie passe à Mané qui a marqué son 20e but de la saison, le quatrième en cinq saisons. Il est certain que si Liverpool veut remporter la Ligue des champions et renforcer les espoirs de Mané de dominer le monde, le Sénégalais va jouer un rôle essentiel.

 

 

Le rôle vital des latéraux durant le match

 

 

C’était presque le but parfait de Liverpool. Alors que les Reds avaient pris deux buts d’avance, Trent Alexander-Arnold a balayé le ballon depuis la droite pour le latéral gauche Andy Robertson qui a repris de volée dans la surface. La joie de l’Écossais a été coupée par un drapeau de hors-jeu – un sourire en coin suggère qu’il s’en doutait – mais il y avait de quoi se réjouir de la performance des deux joueurs. Avec Villarreal qui bloquait les voies centrales, les latéraux, qui sont souvent la clé de l’approche offensive de Liverpool, ont été essentiels à l’usure des visiteurs, les deux joueurs ayant touché 231 fois le ballon à eux deux.

 

 

Et le duo sera tout aussi enthousiaste à l’idée d’un troisième clean sheet consécutif en autant de matchs à domicile, les Reds ayant tiré le meilleur parti de leur récente série de matchs à Anfield. Alisson Becker a passé une grande partie du match à se réchauffer.  Curieux, donc, qu’il s’agisse d’une première victoire en Ligue des champions au stade depuis la demi-finale contre Barcelone il y a trois ans. Ce n’est que le cinquième triomphe de Klopp en tant que manager de Liverpool face à une oppoasition espagnole en 15 tentatives, il a également permis aux Reds d’égaler leur record de club de 43 victoires en une saison, précédemment établi en 2019-20. L’objectif est maintenant d’établir un nouveau record à Newcastle United, samedi. Le quadruplé est toujours d’actualité.

 

Pour résumer

 

 

Alors que Sadio Mané n’a pas du tout apprécié de devoir sortir face à Villarreal, son manager à Liverpool a lui évoqué son potentiel Ballon d’Or. En calmant le jeu alors que la saison n’est pas finie pour les Reds qui ont beaucoup de titres à jouer.

 

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close