A LA UNESENEGAL

L’OM plonge, le podium officiellement en danger

Défait sur sa pelouse du Vélodrome ce dimanche soir contre l’AS Monaco (0-1), l’Olympique de Marseille peut commencer à craindre le pire dans la lutte pour le podium.

 

 

Depuis quelques semaines, le club phocéen cale complètement. Lors des trois derniers matchs de L1, contre Clermont (0-1), Troyes (1-1) et l’ASM (0-1), l’OM n’a effectivement pris qu’un seul point. Un rythme de relégable d’autant plus inquiétant que les mauvaises performances arrivent surtout au Vélodrome, où Marseille n’a gagné qu’un seul de ses six derniers matchs. Pas étonnant donc de voir que les ultras marseillais ont copieusement sifflé leurs joueurs au coup de sifflet final ce dimanche soir après la nouvelle déroute contre Monaco.

 

 

Avant de retrouver les joies de l’Europa Conférence League contre Bâle jeudi, l’OM peut en tout cas commencer à avoir peur par rapport à sa place sur le podium.

 

 

L’OM en danger pour le podium

 

 

Si le groupe de Jorge Sampaoli est encore sur la troisième marche, il a quand même perdu une place ce week-end, vu que Nice est passé devant grâce à sa victoire contre le PSG samedi. Mais si Marseille a désormais deux points de retard sur l’OGCN, le club phocéen doit maintenant plutôt regarder derrière, vu que Rennes revient fort, à une seule petite longueur. Autant dire que les Marseillais vont vite devoir se ressaisir s’ils veulent revoir la Ligue des Champions, le grand objectif fixé par Frank McCourt et Pablo Longoria, la saison prochaine. En tout cas, en l’état actuel des choses, Marseille peut clairement craindre le pire d’après de nombreux suiveurs de la L1…

      Sampaoli tente d’expliquer la défaite

       

       

      « C’est tout à fait normal de la part des supporters car ils veulent que l’équipe gagne. Nous avons essayé de le faire, par tous les moyens. Selon moi, ce n’est pas un problème de volonté mais plutôt de précision, notamment dans nos attaques. Et un manque de chance aussi, a osé le technicien argentin. (…) Nous avons vraiment besoin de gagner les prochains matchs. Il va falloir jouer toutes ces rencontres comme nous avons joué lors de la première phase du championnat. Chaque partie sera une finale à partir de maintenant. »

       

       

      Sur les réseaux sociaux, plusieurs supporters marseillais ont réclamé la démission de Sampaoli après cette nouvelle défaite à domicile.

       

      GUENDOUZI COMPREND LA COLÈRE DES SUPPORTERS MAIS NE VEUT PAS S’ALARMER

       

       

      « Je suis déçu, mais pas inquiet »

      « Au niveau de la première période, on a été au-dessus d’eux. Sur la seconde, ils ont su marquer sur une de leur seule occasion. C’est une déception de perdre à domicile. On les a dominés en première, c’est triste de ne pas avoir su faire ça en deuxième. Le résultat ne reflète pas le match. On a enchaîné quelques mauvais résultats, mais on est encore en C4, on est 3e du championnat, on va avoir une fin de saison intéressante, il faut garder la tête froide.

       

      Si on parle en termes de résultats, on a des mauvais résultats, on en est conscient. On a notre destin entre nos mains. Ça va être à nous de réagir. On peut comprendre la colère des supporters, car on a des mauvais résultats, surtout à domicile alors qu’on est chez nous. On a une superbe ambiance, c’est triste de perdre des points. Comme je l’ai dit, on est troisième, on a beaucoup points a aller chercher, j’ai confiance en tout le monde, et la fin de saison va bien se passer. Je suis déçu, mais pas inquiet. Si on avait fait la même performance que contre Clermont, j’aurais été inquiet. Le résultat ne reflète pas la physionomie du match. »

       

      Milik, une pique destinée à Sampaoli ?

       

       

      « L’équipe, ce n’est pas moi. Marseille, ce n’est pas moi. C’est bien plus que ça. Mais pour moi comme pour les autres, ce n’est pas toujours facile parce qu’on change souvent de système… En 4-3-3 contre Clermont, en 4-4-2 ce soir, sans oublier le fait d’alterner entre le onze et le banc de touche. Pour moi, c’est très important le rythme, surtout quand on joue tous les trois jours. Il m’a manqué du temps de jeu pour pouvoir être meilleur. Tu voyages beaucoup, tu ne joues pas, puis après tu rejoues beaucoup… C’est le coach qui choisit, et je respecte ses décisions. À moi de me concentrer sur mon propre travail », a d’abord expliqué le buteur au micro de Prime Vidéo.

       

       

      « Cette défaite est difficile à expliquer. Il nous manque quelque chose dans les vingt derniers mètres. On a eu le ballon, on a maîtrisé la première période et le début de la seconde. Mais il nous manque quelque chose dans la dernière passe. Au final, on n’a pas eu tellement d’occasions ce soir. Et ce n’est pas juste un problème passager, ça dure depuis plusieurs matchs », a reconnu le Polonais.

       

      Commentaires Facebook

      Articles du même type

      Close