Grande UNESENEGAL

Mondial 2022 : le Sénégal sanctionné d’un match à huis clos par la Fifa

 

La Fédération sénégalaise a été sanctionnée par la Fifa pour les incidents survenus lors des qualifications au Mondial 2022 face à l’Egypte.

 

La sélection du Sénégal a écopé d’un match à huis-clos, et sa fédération d’une amende, sanctions infligées par la Fifa pour les incidents survenus lors du barrage retour des qualifications pour le Mondial-2022, Sénégal-Egypte (1-0, 3 t.a.b. à 1), le 29 mars à Dakar.

 

 

Bas du formulaire

 

 

Dans son communiqué publié lundi et annonçant le train de sanctions, la Fifa précise que l’amende s’élève à 175.000 francs suisses (170.866 euros). Outre une entorse générale «aux règles de sécurité» et au maintien de l’ordre dans le stade Abdoulaye-Wade de Diamniadio, près de Dakar, l’instance suprême du football relève le jet d’objets, l’utilisation de lasers et de fumigènes dans les tribunes, ainsi qu’une banderole «offensante». L’Egypte, qui réclamait sa qualification sur tapis vert en raison de ces incidents, repart donc bredouille mais n’échappe pas à une amende de 6 000 francs suisses en raison du comportement de ses joueurs à l’aller.

 

 

L’Algérie attend une autre décision de la FIFA…

 

 

Un match à huis clos aussi pour la RDC pour «jets d’objets, envahissement du terrain, manquement au maintien de l’ordre dans le stade et à la bonne organisation du match» face au Maroc. En raison du comportement de leurs supporters à l’aller et au retour, les Léopards écopent d’un total de 125 000 francs suisses d’amende. Qualifiés pour le Mondial, les Marocains devront eux s’acquitter de 30 000 francs suisses d’amende pour «jets de projectiles, utilisation de feux d’artifice et escaliers bloqués» au retour.

 

 

Après l’élimination face au Ghana et l’envahissement du terrain qui s’en est suivi, et qui a causé le décès d’un officiel de la Confédération africaine de football, le Nigeria n’échappera pas à un match à huis clos lui non plus ainsi qu’à une amende de 150 000 francs suisses d’amende.

 

 

Alors qu’elle attendait une toute autre décision de la FIFA, l’Algérie écope elle aussi de 3 000 francs suisses d’amende en raison du comportement de ses supporters à Blida face au Cameroun («jets de projectiles et utilisation de feux d’artifice»). Rappelons que les Fennecs ont saisi la commission d’arbitrage suite à «l’arbitrage scandaleux» de Bakary Gassama dixit la Fédération algérienne, et cet organe n’a pas encore rendu son verdict.

 

 

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close