Grande UNESENEGAL

Mondial 2022: Retour de Sabaly, pour déloger Bouna Sarr?

Touché à la cuisse gauche et absent des terrains pendant quatre mois, Youssouf Sabaly n’a pas pris part à la 33e édition de la Coupe d’Afrique des Nations. Le latéral droit du Betis Séville devrait toutefois effectuer son retour dans la tanière lors des barrages du Mondial 2022 avec le désir de retrouver une place de titulaire.

 

 

 

C’est depuis Séville qu’il a suivi le sacre historique de ses coéquipiers devant les pharaons d’Égypte le 06 Février dernier. Youssouf Sabaly aurait sûrement voulu être de la partie mais était à court de forme après une absence de plusieurs semaines due à une blessure à la cuisse.

 

 

 

De retour sur le pré depuis le 16 janvier dernier à l’occasion du derby andalou contre Séville Fc en coupe du roi, Sabaly monte tranquillement en puissance. Il grappille des minutes mais aussi se fait remarquer du côté de la formation andalouse, où son entraîneur Manuel Pelligrini compte sur lui.

 

 

 

En concurrence avec Hector Bellerin, il a joué 5 matchs (4 comme titulaire) sur dix possibles depuis son come-back.

 

 

 

Même s’il a manqué les deux dernières sorties, le joueur âgé de 28 ans a retrouvé le chemin des entraînements mardi.

 

 

 

Autant d’éléments qui pourraient inciter le sélectionneur national à l’insérer dans le groupe pour le duel face aux Pharaons dans 3 semaines. Sa dernière sélection remonte à novembre 2020 lors de la double confrontation contre la Guinée Bissau en éliminatoires de la CAN 2021. Appelé lors des matchs amicaux de Juin 2021, il n’a finalement pas pu jouer à cause de son transfert au Betis Séville.

 

 

 

Le latéral droit du Betis Séville devrait retrouver en mars prochain la tanière à l’occasion de la double confrontation contre l’Egypte (25 et 29 mars).

 

 

 

Un retour logique si l’on sait que Youssouf Sabaly est un habitué de l’équipe nationale du Sénégal avec déjà 21 sélections (1904 minutes jouées). Il a pris part comme titulaire indiscutable au Mondial 2018 et à la CAN 2019. Ses qualités ne sont plus à démontrer et a toujours su bénéficier de la confiance du coach aux dreadlocks.

 

 

 

Meilleur temps de jeu que Bouna

 

 

 

En plus de son vécu dans la tanière, Sabaly présente l’avantage de compter plus de matchs dans les jambes que le titulaire actuel au poste d’arrière droit. En cinq rencontres jouées, il comptabilise 410 minutes de jeu soit presque le double que son concurrent direct sur le flanc droit, Bouna Sarr (226 minutes jouées en 10 matchs d’août à février).

 

 

 

L’ancien Bordelais serait bien plus qu’une doublure au joueur du Bayern. Aliou Cissé devra trancher entre les deux joueurs qui disposent chacun d’arguments pour occuper le flanc droit de La Défense sénégalaise, qui en demandait tant en termes de qualité.

 

 

 

Bouna sera difficile à déloger après son bon tournoi, où il aura répondu présent, mais devra faire face à la menace d’un Sabaly qui était l’homme à tout faire d’Aliou Cissé qui l’a souvent trimballé à gauche pour combler le vide dans ce couloir.

 

 

 

Une option jadis utilisée par Aliou Cissé mais difficilement envisageable en ce moment avec le retour en grâce de Saliou Ciss qui a fait une excellente Can 2022. Le grand perdant dans cette histoire pourrait être finalement Ibrahima Mbaye qui était la doublure attitrée de Bouna Sarr. Le défenseur de Bologne ne compte aucune minute de jeu depuis son retour de la CAN et pourrait en subir les conséquences lors de ce rassemblement renseigne le quotidien stades repris par Seneposte.

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close