A LA UNESENEGAL

Nabil Djellit : « Ces 3 pays africains peuvent passer le 1er tour à la Coupe du monde 2022 »

 

Le tirage au sort de la Coupe du monde 2022, effectué vendredi dernier, a été plutôt compliqué pour les 5 sélections africaines engagées. Dans leur poule, chacune de ces nations du continent africain jouera face à un gros et d’autres équipes qui pourraient jouer les trouble-fêtes.

 

 

Pour le journaliste et chroniqueur franco-algérien, Nabil Djellit, 3 pays africains sont bien outillés pour sortir de leur poule. Pour lui, il s’agit du Sénégal, du Maroc et du Ghana.

 

 

« Le Maroc, le Sénégal et le Ghana sont les équipes africaines les mieux armées pour passer le premier tour », a-t-il déclaré dans l’émission Talents d’Afrique sur Canal+ hier. Pour Djellit, donc, la Tunisie et le Cameroun vont certainement passer à la trappe.

 

 

 

 

Le Sénégal est logé dans le Groupe A avec le Qatar, les Pays-Bas et l’Equateur. Le Maroc, lui, partage la poule F avec la Belgique, la Croatie et le Canada. Quant au Ghana, il est dans le groupe H en compagnie du Portugal, de l’Uruguay et de la Corée du Sud. Le Cameroun est dans la poule G avec le Brésil, la Suisse et la Serbie tandis que la Tunisie est dans la Poule D, avec la France, le Danemark et le vainqueur du barrage Am Sud-Asie.

 

…LE MATCH SÉNÉGAL-EGYPTE A GÉNÉRÉ PLUS DE 600 MILLIONS DE FRANCS CFA DE RECETTES

 

Les recettes du match Sénégal-Egypte pour les barrages de la Coupe du monde de football 2022 s’élèvent à « plus de 600 millions de francs CFA », a révélé Bamba Ba, le directeur de Diotali, une plateforme électronique impliquée par la Fédération sénégalaise de football (FSF) dans la vente des billets. « Cette manifestation a battu un record (…) Jamais un événement sportif n’a collecté autant de recettes », rapporte le site d’information privé Emedia, citant M. Ba.

 

 

Mais ce dernier ne précise pas s’il s’agit d’un record de tous les événements sportifs organisés au Sénégal ou s’il parle seulement de ceux gérés par la plateforme Diotali. Il note dans le même temps que les « dépenses d’exploitation » du match Sénégal-Egypte « n’ont pas atteint 25 millions de francs CFA ». Soixante pour cent des billets ont été vendus via Internet, le restant ayant été écoulé dans des guichets physiques de la plateforme électronique.

 

Des supporters des Lions du Sénégal ont dénoncé cette innovation de la FSF, car n’ayant pas pu trouver le sésame pour accéder au stade Abdoulaye-Wade, de la nouvelle ville de Diamniadio, où s’est joué le match, à une trentaine de kilomètres à l’est de Dakar. Certains d’entre eux ont protesté, devant le siège de la Fédération sénégalaise de football, contre l’indisponibilité des billets pour cette première rencontre officielle du tout nouveau stade. Le Sénégal, après avoir égalisé sur les deux matchs, grâce à Boulaye Dia, s’est qualifié à la Coupe du monde 2022 (21 novembre-18 décembre) en battant l’Egypte par 3 tirs au but à 1.

 

 

 

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close