INTERNATIONAL

Nouvelle accusation des USA contre la Russie de Poutine

 

Selon le gouvernement américain, la Russie tenterait de décrédibiliser la prochaine élection présidentielle, prévue au 3 novembre prochain. C’est via une note interne, récemment dévoilée, que le ministère de la Sécurité intérieure a confié ses craintes, estimant que le Kremlin pourrait accentuer les critiques à l’encontre du vote par correspondance.

Ce mode de fonctionnement a été choisi aux USA alors que la crise du covid continue de ravager le pays. Avec plus de 190.000 morts et des gestes barrières qui sont loin d’être respectés, l’exécutif n’avait d’autres choix que d’explorer des pistes secondaires. Ainsi, la Russie pourrait profiter de la situation afin de dénigrer ce mode de scrutin et saper la confiance des citoyens américains en ce mode de fonctionnement.

La Russie, accusée de tentative de décrédibilisation

Au mois de mars dernier, les efforts entrepris par la Russie ont doublé d’intensité. Médias d’État, réseaux sociaux, les plateformes visant à pointer du doigt le vote par correspondance ont été utilisée à de multiples reprises. Une sortie qui intervient alors que le président américain lui, ne cesse d’alerter au sujet d’une possible fraude, même s’il ne dispose, à ce jour, d’aucune preuve tangible allant en ce sens.

Les démocrates souhaitent des sanctions

Du côté démocrate, Adam Schiff, responsable de la commission du renseignement de la chambre des représentants, a affirmé que les critiques russes n’étaient que l’écho des accusations fallacieuses du président Trump. Des sénateurs ont également réclamé des sanctions claires et immédiates, à l’encontre de tous individus ou organisation russe tentant d’interférer ou décrédibiliser le prochain scrutin.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close