Grande UNESENEGAL

OM – PAOK (2-1): Pape Gueye, une montée en puissance imprévisible

 

 

À l’Orange Vélodrome, l’Olympique de Marseille, brillant en première période mais moins séduisant au retour des vestiaires, s’est logiquement imposé face à la formation grecque du PAOK Salonique (2-1). Buteurs lors de ce quart de finale aller de la Ligue Europa Conférence, Gerson et Dimitri Payet permettent ainsi aux Phocéens de prendre une option sur la qualification avant de se déplacer en Grèce le 14 avril prochain.

 

OM – PAOK : les notes du match de (Footmercato)

 

 

Gueye (7,5) : dans un rôle de sentinelle, l’ancien Havrais a récité sa partition. Serein dans son jeu de passe, sérieux défensivement, impliqué dans le duel et précieux dans l’impact physique (34e, 41e), Gueye a également su faire preuve d’une belle orientation du jeu (61e). Grand artisan de la domination marseillaise dans l’entrejeu, celui qui vient de remporter la CAN avec le Sénégal a régné en maître au milieu de terrain, en témoigne cette intervention rageuse dès le retour des vestiaires (47e). Capable de se projeter offensivement, il a également montré tout l’étendue de son talent dans les 30 dernières mètres du PAOK. Taille patron.

 

Pape Gueye, une montée en puissance imprévisible

 

Arrivé la saison dernière sur la Canebière, Pape Gueye avait réalisé une première saison prometteuse. Avec l’arrivée de Guendouzi et Gerson, le Sénégalais semble avoir moins d’importance dans l’effectif que la saison dernière. Faisons un point sur ses performances.

 

Un remplaçant de luxe

 

Depuis l’arrivée de Guendouzi et Gerson, le milieu de terrain a reculé dans la hiérarchie de Jorge Sampaoli. Malgré cela, le natif de Montreuil a disputé quelques matchs importants contre Rennes, Nice ou bien Lens où il fut remplacé à la mi-temps. Au final, Pape Gueye sera titularisé lorsqu’il faudra faire souffler un des milieux titulaires. Sur la première partie de saison, Pape Gueye a disputé 22 matchs dont 11 comme titulaire. Il a délivré une passe décisive face à Montpellier et n’a marqué aucun but.

 

 

Une CAN pleine de surprise

 

Après avoir choisi le Sénégal en fin d’année 2021, Pape Gueye s’envola en direction du Cameroun pour disputer la CAN avec les Lions de la Teranga. Après le premier match, où il est rentré en fin de match et a obtenu le penalty victorieux, l’ancien Havrais fut exclu par la FIFA pour 4 mois. La cause ? L’imbroglio juridique qui a mené à son transfert à l’OM. Le club a écopé d’une interdiction de recrutement pour les deux prochains mercatos ainsi que d’une amende de 2,5 millions d’euros à verser à Watford. Néanmoins, l’OM a fait appel auprès du Tribunal Arbitral du Sport. Cet appel a permis de contester la sanction et de suspendre l’interdiction de jouer de Pape Gueye.

 

 

Suite à cet incident arrivé en pleine CAN, le milieu olympien brilla sous le maillot sénégalais et performa à chaque rentrée et titularisation. Finalement, il contribua au parcours du Sénégal qui remporta la compétition aux tirs aux buts face à l’Egypte.

 

Un retour remarquable

 

Après son retour à Marseille, Pape Gueye a continué sur sa lancée et nous a offert de très bonnes performances lorsqu’il a joué. En effet, depuis son retour, le natif de Montreuil aura été l’un des meilleurs olympiens à chaque match joué, peu importe où le coach le positionne. Le milieu olympien s’améliore particulièrement sur des axes qui lui faisaient grandement défaut. Par exemple, le vainqueur de la CAN joue beaucoup plus vers l’avant et n’hésite pas à se projeter. De plus, Pape Gueye tente beaucoup plus sa chance à l’entrée de la surface comparé aux autres milieux et commence à être décisif.

 

C’est particulièrement le cas en Conference League, lors des matchs aller-retour face à Qarabağ. En effet, avec 1 but et 1 passe décisive, il a grandement contribué aux victoires contre les azerbaïdjanais. Néanmoins, Sampaoli n’a toujours pas l’air de le considérer comme un titulaire dans l’équipe type olympienne. Ce qui est compréhensible compte tenu des performances du milieu olympien, notamment celles de Gerson.

 

Après un début de saison compliqué et quelques aventures, Pape Gueye semble avoir redressé la barre. Que ce soit en sélection nationale ou en club, le milieu se montre de plus en plus convaincant. Espérons que la décision du TAS ne lui soit pas préjudiciable et le coupe dans sa progression.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close