Grande UNESENEGAL

Pape Sy, Ousmane Kane, Lamine Camara, Cheikh Ibra Diouf: Les hommes clés de Pape Thiaw au premier tour

 

Le Sénégal est sorti leader du groupe B, après avoir décroché deux victoires et une défaite. Le sélectionneur Pape Thiaw dispose d’un groupe de qualité dont certains peuvent être considérés comme les éléments clés.

Pape Mamadou Sy, l’ange gardien

 

Avec une belle prestation lors de cette 7e édition du Chan, Pape Mamadou Sy s’est distingué de fort belle manière. Le portier de Génération Foot (L1) a bel et bien tenu la barque avec 02 clean sheets en trois matchs disputés.

 

Impérial sur sa ligne, le longiligne portier et natif de Louga a encaissé un seul but (tir dévié par Cheikhou Oumar Ndiaye) contre l’Ouganda. En disputant toutes les rencontres (270 minutes), l’ange gardien des Lions A’ est incontestablement le meilleur portier du groupe B.

 

Ousmane Kane, l’homme de l’ombre

 

Il est la sentinelle de l’équipe nationale locale. Très discret dans l’entre jeu, Ousmane Marouf Kane est un pilier important dans le dispositif de Pape Thiaw. Le sociétaire de l’As Douane (L1) n’hésite pas à aller au charbon. Raison pour laquelle, on le surnomme le « faiseur » du sale boulot. Généreux dans l’effort, Ousmane Kane a disputé tous les trois matchs en étant titulaire.

 

Cheikhou Oumar Ndiaye, l’assurance en défense

 

Aligné aux côtés d’Ousmane Diouf, Cheikhou Oumar Ndiaye est entrain de faire une bonne campagne à Annaba. Le capitaine des lions A’ et de Génération Foot (L1) est un vrai leader.

 

Avec une bonne lecture de jeu, Cheikhou replace et harangue ses adversaires durant tous les trois matchs (270 minutes) disputés au premier tour. Ce n’est pas pour rien que le sélectionneur Pape Thiaw lui a confié le brassard lors de ce chan au détriment d’El Hadji Mountarou Baldé, relégué sur le banc.

 

Son complice de la charnière centrale, Ousmane Diouf a été irréprochable lors du premier tour. D’ailleurs, il avait ouvert le score pour les lions A’, lors de la victoire éclatante contre les Léopards A’ de la Rd Congo (3-0, 3e J).

 

Lamine Camara, au service du collectif

 

Son talent a fait l’unanimité à Annaba. Lamine Camara est l’un des meilleurs joueurs du groupe B lors du premier tour. Combatif et doté d’une bonne capacité de récupération de balles, le pensionnaire de Génération Foot est le patron de l’entre jeu de l’équipe sénégalaise à cette 7e édition du Chan.

 

Disposant d’une bonne technique de frappe, le Ziguinchorois est le choix numéro 1 du sélectionneur Pape Thiaw pour les balles arrêtées. C’est pour cette raison que lors du match entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire, il a été désigné pour assurer le penalty. Malheureusement, son tir a été arrêté par le portier Ivoirien à la 74’. Cela n’enlève en rien sa belle prestation puisqu’il a été désigné homme du match.

 

 

Cheikh Ibra Diouf, la terreur des attaquants

 

Sa titularisation à la place de Raymond Diémé Ndour a surpris pas mal d’observateurs sénégalais. Mais, Cheikh Ibra Diouf a tenu la drageee haute et fait d’excellentes choses dans l’attaque des lions A’ au Chan. Le sociétaire de Guediawaye Fc qui a disputé entièrement les deux derniers matchs (Ouganda et Rdc), excelle dans les appels et contre appels.

 

Contre la RDC, il a exhibé tout son talent d’attaquants avec des appels en profondeur, des déviations, temporisation et accélérations…D’ailleurs, c’est lui qui a provoqué l’exclusion du défenseur Congolais. A la fin de la rencontre, il a été désigné homme du match.

 

Cheikh Demba Ndiaye

 

Source: Quotidien Stades

 

 

Articles du même type

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Close