SENEGAL

PSG: le recrutement de Messi a-t-il été une erreur ?

La question peut paraître presque insultante pour certains. En effet, avec Messi, le Paris Saint-Germain a recruté le joueur le plus titré individuellement de l’histoire du football. Mais la question est plus que jamais d’actualité.

 

 

Depuis le début de la saison, on a assisté à un piètre spectacle de la part de la Pulga qui est en train de faire une des plus mauvaises saisons de sa carrière. Quand on connaît le pont d’or que le joueur a obtenu à sa signature, peut-on parler d’un échec ? La politique de recrutement du Paris Saint-Germain est-elle réellement cohérente ? Analyse d’une situation complexe, mais qui n’est pas aussi noire qu’on pourrait le penser.

 

 

 

Les Galactiques 2.0

La seule équipe qui rappelle les All-stars composée par l’équipe du PSG est sans doute le Real Madrid de Florentino Perez dans les années 2000. Pourtant, là où le club Merengue recrutait des joueurs au summum de leurs arts comme Ronaldo, Zidane, ou encore Luis Figo, le PSG se rabat sur des joueurs plus expérimentés, voire cuits. De fait, Sergio Ramos, annoncé comme la grande star de la défense à son arrivée, et Lionel Messi, ont tous deux dépassé les 34 ans.

 

Aujourd’hui, le PSG aligne une équipe si compétitive sur le papier qu’elle est parfois interdite lors des compétitions esport. Pourtant, à l’image des Galactiques du Real Madrid à l’époque, le jeu de PSG est loin d’être flamboyant et un seul homme a tiré son épingle du jeu en début de saison : Kylian Mbappé. Peu rassurant quand on sait que les rumeurs les plus insistantes l’envoient au Real Madrid, libre de tout contrat et donc, sans aucune indemnité de transfert pour le PSG.

 

 

 

Un excellent coup marketing

S’il demeure un aspect réussi du recrutement de Messi, c’est bien entendu l’aura et la lumière que cela a donné au club parisien. La signature s’étant faite très rapidement, les maillots ont manqué et la rupture de stock a duré plusieurs mois tant les produits à son effigie s’arrachaient littéralement. Cela rappelle bien entendu le transfert surmédiatisé de Neymar pour le même club. Le joueur connu pour son amour du jeu sur comme en-dehors des terrains, avait alors aussi vendu un nombre record de maillots.

 

Mais plus encore que la simple vente, c’est dans l’exposition mondiale que le PSG a fait un bond de géant avec ces deux joueurs. Aujourd’hui en partenariat avec la marque de sport très réputée Jordan, le PSG est a réussi à s’élever parmi les clubs les plus réputés d’Europe et s’ériger en véritable marque. Ainsi, les maillots du PSG ont envahi le monde et font maintenant concurrence à des mastodontes comme le FC Barcelone, le Bayern Munich ou encore la Juventus.

 

 

 

Une mauvaise gestion de Messi au PSG

Messi a toujours été un joueur à part, que cela soit sur le terrain ou dans la vie de tous les jours. Moins porté sur les paillettes que son rival de toujours Cristiano Ronaldo, l’Argentin est un Barcelonais d’adoption, ayant vécu la majeure partie de sa vie dans la capitale catalane. Le choc a semblé rude pour Messi qui est logiquement dépaysé.

 

Si l’on ne sait pas réellement comment le club a géré cela en interne, on peut penser qu’ils n’ont pas assez anticipé le changement drastique que cela aurait sur un joueur installé depuis 15 ans dans une équipe et dans une ville. Les performances de Messi en début de saison sont le reflet de cette difficulté à s’adapter. Plus encore, les rumeurs parlent d’un joueur malheureux qui ne se sent pas à sa place dans cette équipe.

 

 

 

Une volonté de résultats immédiats

Le PSG a donc fait le choix de miser sur des stars en cette saison pour enfin gagner la Ligue des Champions, le Graal attendu depuis maintenant 10 ans par les dirigeants qataris. Pourtant, si l’on prend un peu de recul, cette exigence de résultats prend tout son sens à l’aube d’une Coupe du Monde historique dans le pays propriétaire du club.

 

On peut alors se demander si le recrutement de Messi ou de Ramos ne sont pas qu’un dernier coup de projecteur afin de renforcer une Coupe du Monde qui a vécu plusieurs scandales lors de sa préparation. Pourtant, de tels joueurs sont toujours imprévisibles. La Pulga reste et restera une menace sur le terrain, et ce, jusqu’au dernier match de sa carrière.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close