SENEGAL

Rayan Aït-Nourri, une bonne pioche pour Belmadi ?

Le jeune arrière gauche de Wolverhampton (D1 Angleterre), Rayan Aït-Nouri, 20 ans, n’a pas totalement fermé la porte à une éventualité de porter un jour les couleurs de son pays d’origine, l’Algérie. Au micro de Skysports, le natif de Montreuil, en France, a évoqué la possibilité de jouer, à la fin de l’année, le Mondial Qatar 2022. Il estime que ce serait un très grand honneur pour lui de jouer soit avec la France ou l’Algérie.

 

 

L’Algérie pourrait compter sur les services de Rayan Aït-Nouri, si elle arrive à franchir l’obstacle Cameroun, lors des barrages du Mondial Qatar 2022. Éligible pour jouer avec la France ou l’Algérie, le jeune arrière gauche de Wolverhampton rêve de participer au prochain rendez-vous mondial. « Jouer une Coupe du monde était hier un rêve d’enfant, mais aujourd’hui c’est devenu un objectif. Je dois continuer à travailler dur pour espérer disputer les meilleures compétitions», a confié le jeune joueur.

 

 

 

« Si j’ai la chance de la jouer pour un pays ou un autre, la France ou l’Algérie, ce serait un très grand honneur. Ce sont de grandes équipes et je suis fier de mes deux racines françaises et algériennes », a aussi indiqué Rayan Aït-Nouri, qui semble faire un pas vers les Fennecs d’Algérie. La balle est désormais dans le camp du sélectionneur Djamel Belmadi et la Fédération algérienne de football. Il ne sera certainement pas le seul joueur à postuler, si jamais l’Algérie se qualifie pour la phase finale de la Coupe du monde au Qatar.

 

 

 

Rayan Aït-Nouri pourrait être une bonne pioche pour Djamel Belmadi, d’autant plus qu’il devient de plus en plus compétitif avec Wolverhampton. Dans ses jambes, il compte 19 matchs et 5 passes décisives, toutes compétitions confondues. Il serait donc une bonne doublure pour Ramy Bensebaïni (Borussia Mönchengladbach), à défaut le faire jouer comme milieu gauche, compte tenu de sa polyvalence.

 

 

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close