SENEGAL

Real Madrid – Real Sociedad (4-1) : Les 6 leçons à retenir de cette large victoire madrilène

Le Real Madrid s’est rassuré avant son rendez-vous en Ligue des champions face au Paris Saint-Germain. Karim Benzema et ses partenaires se sont imposés (4-1) samedi à domicile face à la Real Sociedad pour le compte de la 27e journée de championnat. Eduardo Camavinga s’est illustré en inscrivant son deuxième but de la saison en championnat.

 

  1. Le Real Madrid retrouve ses marques en première période

 

 

Les hommes de Carlo Ancelotti ont mis fin à une série qui commençait à devenir très inquiétante. Depuis huit matchs, les Madrilènes n’arrivaient plus à marquer dans les 45 premières minutes de jeu.

 

 

Menés au score après un penalty transformé par Oyarzabal, les Merengue ont mis du temps avant de se créer des occasions. Grâce à Camavinga puis Modric, le Real Madrid a fourni une fin de première mi-temps de qualité pour mener à la pause.

 

  1. Les frappes de loin fonctionnent

 

Gênés par le bloc bas des Basques, les locaux du soir se sont mis à tenter des frappes lointaines. Casemiro s’y est essayé à plusieurs reprises, le Brésilien a vu ses tentatives s’envoler dans les tribunes du Bernabéu ou être déviées par les gants de Remiro.

 

 

Eduardo Camavinga a aussi tenté sa chance, avec réussite ! Du gauche, le milieu français a fait trembler les filets d’une frappe limpide, déviée par un joueur adverse. Quelques minutes plus tard, Luka Modric a voulu imiter son partenaire tricolore. Le Croate a nettoyé la lucarne de Remiro d’un tir venu de l’extérieur de la surface.

 

  1. La lumière Camavinga

 

 

L’ancien milieu de Rennes était très attendu ce soir. Aligné dans un rôle de relayeur, en remplacement de Kroos, l’international français a brillé. Outre son magnifique but, le Madrilène a rayonné par sa disponibilité et sa capacité à orienter le jeu.

 

 

Dès que le Real a perdu le cuir dans le camp des Basques, Camavinga était souvent le premier à se mettre au pressing et a souvent récupéré ou gêné les relances adverses. Avec l’absence de Casemiro mercredi, le Tricolore gagne évidemment des points et postule pour une place de titulaire.

 

  1. Benzema puissance 20

 

 

Le capitaine du Real a dû se montrer patient avant d’inscrire son 20e but de la saison en championnat. À deux reprises, le Français a pensé marquer mais ses réalisations ont été annulées par des positions de hors-jeu.

 

Après une faute d’Elustondo sur Vinicius, le Real Madrid a obtenu un penalty. L’actuel meilleur buteur de la Liga s’est chargé de le transformer et de faire le plein de confiance avant le match retour de Ligue des champions mercredi prochain.

 

  1. Les latéraux du Real en difficulté

 

 

Ils n’ont pas été catastrophiques. Mais Ferland Mendy et Dani Carjaval n’ont pas réalisé une énorme partie. Le latéral français n’a pas réussi à prendre son couloir comme il le fait habituellement. À plusieurs reprises, le gaucher a aussi été pris dans le dos par des longs ballons.

 

Face au Paris Saint-Germain, Dani Carjaval a souffert. C’est l’Espagnol qui a offert un penalty au PSG. Face à la Real Sociedad, Carvajal a encore été fautif en commettant une faute dans sa surface. Il s’est rattrapé en fin de match avec une passe décisive pour Marco Asensio.

 

  1. Les Basques trop bas

 

 

Solide défense du championnat d’Espagne, la Real Sociedad a proposé un bloc bas aux Madrilènes après avoir ouvert le score. Cette tactique a profondément gêné le Real Madrid. L’ensemble des joueurs basques était souvent dans les 35 mètres.

 

Et quand le score s’est inversé, Imanol Alguacil n’a pas cherché à bouleverser sa tactique. Ses joueurs ont évidemment fourni beaucoup d’efforts dans le pressing et ont sûrement manqué d’énergie pour pouvoir embêter Courtois et la défense madrilène en seconde période.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close