A LA UNESENEGAL

Serie A. Un virage du stade de Vérone fermé après des chants racistes contre Koulibaly…

La Ligue italienne de football a pris la décision mardi de sanctionner le club de Vérone en première division italienne, suite à des chants discriminatoires et insultant lors d’un match face à Naples. En conséquence, l’un des virages du stade de Vérone sera vide lors du prochain match à domicile du club italien.

 

 

 

 

 

Un virage du stade de Vérone restera vide lors du prochain match à domicile de l’Hellas, en raison de chœurs racistes ayant visé dimanche les joueurs de Naples Kalidou Koulibaly et Victor Osimhen, a annoncé mardi la Ligue italienne de football.

 

 

 

 

Le défenseur sénégalais a été la cible de « chœurs de discrimination raciale » en première période, tout comme l’attaquant nigérian en seconde période, a précisé la Ligue dans un communiqué pour justifier la sanction visant le « virage sud » du stade.

 

 

 

Une banderole incitant à la violence

 

 

 

 

Les spectateurs de ce secteur ont également été à l’origine de « différents chœurs insultants de nature territoriale » à l’encontre des supporters de Naples ayant fait le déplacement pour soutenir leur équipe, victorieuse 2-1 grâce à un doublé d’Osimhen, selon ce communiqué.

 

 

 

 

 

Avant le match, l’Hellas avait condamné sur Twitter tout « acte, geste ou expression qui pourraient inciter à la haine, à la violence et à la discrimination », notamment en réaction à l’apparition près du stade dans la nuit précédant la rencontre, d’une banderole visant Naples.

 

 

 

 

 

Cette banderole, signée « Virage sud », faisait allusion à la guerre en Ukraine et semblait suggérer de faire de Naples une cible pour les bombardements, avec la mention des coordonnées géographiques de la capitale de Campanie. La sanction s’appliquera a priori lors du prochain match à domicile de l’Hellas, le 3 avril contre le Genoa.

 

 

 

 

 

 

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close