INTERNATIONAL

USA : Obama parle du rôle joué par sa mère dans son engagement

PARIS, FRANCE – DECEMBER 02: Former US President Barack Obama delivers a speech during the 7th summit of « Les Napoleons » at Maison de la Radio on December 2, 2017 in Paris, France. Obama is the exceptional guest of « Les Napoleons » summit, a bi-annual symposium, created in 2015, dedicated to all the actors of innovation in communication and development around the world. (Photo by Chesnot/Getty Images)

 

 

Au cours de ce mois de mars consacré à la femme, l’ancien président américain Barack Obama, dans un prochain podcast avec le rockeur Bruce Springsteen, a parlé de sa mère qui à l’en croire, a été derrière son engagement dans la fonction publique. « Ma mère était un peu une libre penseuse », a dit Obama dans l’épisode de lundi de Spotify titré« Renegades : Born in the USA » dont l’Associated Press a obtenu un accès anticipé à un extrait.Ann Dunham, la mère du 44e président américain, a été anthropologue et a travaillé pour aider à améliorer la vie des pauvres en IndonésieObama l’a qualifiée de « plutôt romantique » et « pas si pratique » en disant qu’elle avait mis un « peu de ça en moi ». L’ancien président a indiqué avoir été attiré par la fonction publique au lieu d’un gros salaire parce qu’il a reconnu que le rêve américain n’était pas réalisable pour de nombreux citoyens noirs. « Quand j’ai pensé à ce à quoi je devrais aspirer, ce n’était pas : ‘’Mec, laisse-moi être Jay Rockefeller’’. C’était : ‘’Regardez John Lewis’’. »

“Mon salut était là”

John Lewis, un ardent défenseur des droits civiques, a servi à la Chambre des représentants des États-Unis pendant 17 mandats, représentant la Géorgie et est devenu la « conscience du Congrès » jusqu’à sa mort l’année dernière. D’après Obama lui et Martin Luther King Jr. essayaient de « rendre le monde meilleur ». « Ce chemin m’a semblé être quelque chose de nécessaire pour moi. Mon salut était là, » a-t-il déclaré.

Commentaires Facebook

Articles du même type

Close